AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Event] L'avalanche et les intrus [Chiens, Humains et Celestial]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage

Bélial

ADMINBadass little pony

avatar

Féminin
Nombre de messages : 892
Age : 24
Date d'inscription : 23/09/2010


Votre personnage
Meute et Grade: Guerrier Devil
Alignement dans la guerre: Devil
Relations:

MessageSujet: Re: [Event] L'avalanche et les intrus [Chiens, Humains et Celestial]   24.11.10 18:46


SI CE N'EST TOI, C'EST DONC TON FRERE ...
Nightingale

    Pour rien au monde, elle ne l'aurait montré. Pourtant, en quittant la grotte des Sakarites ce jour-là, accompagnée de Twareg, et en croisant les regards hésitants des siens, la louve avait le coeur serré. Une légère apréhension laissait un goût amer dans sa gueule, qu'elle ne parvenait pas à faire passer. Elle espérait que tout se passerait bien... La veille, son frère et elle-même s'étaient mis d'accord pour ne pas emmener de gardes du corps. Leur meute étant pour l'heure la seule de Wolf Angel à être dirigée par un binôme, la femelle avait jugé plus correct de ne pas emmener un troisième représentant. Les autres n'auraient sans doute qu'un seul gardien avec eux —voire aucun. Par cette pensée, elle visait principalement Hammeren. Il était peu probable qu'il juge nécessaire de s'encombrer d'un garde du corps. D'ailleurs, viendrait-il ? Cette réunion devait l'ennuyer d'avance. D'autant plus qu'il lui faudrait faire face à Humbra, et ce, dans le plus grand calme. Nightingale se préparait mentalement à déployer des efforts de diplomatie pour calmer le jeu si la conversation s'envenimait —et pour rattraper d'éventuelles interventions malheureuses de Twareg. Cependant, elle ne pouvait tout de même pas le tenir éloigné de cette réunion. D'ailleurs, c'était lui qui détenait la véritable légitimité de l'autorité. Même si, en réalité, elle était la tête pensante qui menait minutieusement les leurs.

    Quoi qu'il en soit, ils firent donc le chemin seuls, en tête à tête. Pour le plus grand bonheur de Twareg, bien entendu. Mais Nightingale demeurait soucieuse, et ne pouvait s'empêcher d'envisager toutes les éventualités et de prévoir des réactions appropriées. D'un point de vue, on aurait dit une mère et son petit : un « oui oui » de temps en temps, le mâle qui, toute à son insouciance, appréciait le moment présent, tandis que la femelle ne prêtait qu'une oreille distraite à ses propos et se contentait de rester à ses côtés, tout à ses propres pensées. Mais pourquoi son frère s'en serait-il plaint ? Du moment qu'il était avec elle, il semblait que tout allait bien. Nightingale avait l'habitude, c'est ainsi qu'ils avaient pu construire une bonne atmosphère entre eux —un peu étrange, certes, mais au final tout le monde était content, et ils n'avaient pas à se mentir ni à se blesser. Les deux loups arrivèrent finalement au lieu de rendez-vous fixé par Manwë, la Dominante des Celestials. Leur ennemie, Humbra, était déjà présente. Nightingale salua poliment les deux louves, refoulant le désir de vengeance qui cherchait à s'imposer à elle dès que ses pensées s'intéressaient aux Angels. Elle gardait un oeil sur Twareg, alerte, prête à intervenir s'il commettait la moindre erreur. Toujours sur le qui-vive, toujours à tout analyser, à réfléchir, à prévoir... Night' semblait ne jamais prendre de repos. Twareg le lui faisait parfois remarquer, d'un air bougon, lorsqu'il avait envie de se détendre avec elle. Cassiba et Blue Down l'avaient déjà plainte, également. L'un d'eux s'était même aventuré à lui reprocher de trop réfléchir, un jour, mais elle ne se souvenait plus lequel. Ah, Blue... Enfin, l'Alpha des Devils arriva. Comme prévu, il semblait passablement de mauvaise humeur. Rien de bien étonnant. Manwë avait finalement pris la parole lorsque les hurlements retentirent. Il y avait quelque chose qui se passait, visiblement sur Sibeska. La Skarite avait vu le doute passer dans le regard de la louve du Nord, avant qu'elle ne s'excuse et demande à ajournée la réunion. Pour sûr, le Devil avait été irrité par la tournure des évènements. Il s'était déplacé pour rien. Le couple Sakarite prit alors congé, et Twareg fut plus qu'à la hauteur de son rôle : il semblait finalement rentrer dans la peau du personnage... Mais dès qu'ils furent seuls, sur le chemin du retour, sa dignitié et ses allures de chef s'évanouirent à nouveau, ne laissant qu'une image fugace dans l'esprit encore surprise de sa soeur. Après quelques minutes au cours desquelles la louve avait gardé le silence, tandis que son compagnon s'était lancé dans un enthousiaste exposé sur les différentes façons dont ils pourraient occuper le reste de leur journée, Nightingale s'immobilisa et s'excusa auprès de son compagnon.


      « Il y a quelque chose que je dois faire. Tu n'as qu'à rentrer, je te rejoindrai plus tard. »

    Et, sans lui laisser le temps de protester, elle lui adressa un doux sourire et fit demi-tour, s'éloignant rapidement. Elle supposait que Twareg avait suivi ses recommandations et qu'il était retourné sur Sarique, car il ne semblait pas avoir cherché à la suivre. Avec un sourire amusé, elle se dit qu'elle le trouverait sûrement en train de l'attendre, lorsqu'elle rentrerait. Mais, pour l'heure, elle avait d'autres choses en tête. Intriguée, son instinct lui disait que quelque chose de vraiment inhabituel se passait sur Sibeska. Elle voulait voir par elle-même ce dont il retournait. Sur le chemin, elle croisa d'autres loups, nerveux et curieux, qui semblaient se diriger vers les terres enneigées, également. En suivant le mouvement général, la louve noire parvint enfin au lieu de regroupement. Là, une odeur la prit à la gorge. Des... des... La Dominante se fraya un passage parmi les loups qui se rassemblaient, les yeux écarquillés d'horreur. De teribles souvenirs devaient défiler dans leur tête. Elle repéra Manwë et remonta jusqu'à son niveau, lui adressant un bref signe de tête, le visage grave. Mais la louve ne réagit pas à son arrivée, ses yeux fixaient un point, un peu plus loin. Bien que son odorat ait déjà prévenu Nightingale de ce qu'elle verrait, la femelle suivit le regard de Manwë et écarquilla les yeux à la vue des hommes et de leurs chiens. Encore eux... Que leur voulaient-ils, cette fois ? La louve noire sentit les poils de son échine se hérisser. Sentant la colère monter en elle, elle ferma les yeux un bref instant pour se contenir. A défaut de pouvoir calmer cette haine qui brûlait dans son coeur, elle déploya assez de volonté pour contenir et dominer cette force destructrice qui ne demandait qu'à pouvoir s'exprimer. Elle demanda simplement :

      « Ils ont tenté quelque chose ? Connaît-on leur intentions ? »

    Une fois de plus, Night' cherchait à conserver une vue d'ensemble sur la situation, une vision la plus objective possible. Elle savait que toute erreur de jugement serait regrettable. De toute façon, ils ne savaient pas si les hommes étaient armés. S'ils avaient avec eux les Bâtons-de-Mort qui avaient décimé les leurs quelques années plus tôt... Il fallait à tout prix éviter les actes irréfléchis... Mais, c'est qui cet idiot ?

      « Qu'est-ce qu'il fiche, celui-là !? »

    Les yeux écarquillés, le louve observait le loup qui se trouvait pratiquement au milieu des humains et de leurs chiens à présent. Elle serra les crocs et, remise de sa surprise, se calma ; pour l'heure, elle se contenterait d'observer. Après tout, s'il voulait servir de cobaye pour tester la réaction des humains, elle n'avait aucune raison de s'y opposer. En elle-même, toute occupée à contenir le feu de sa haine, elle espérait de tout coeur qu'ils pourraient éviter l'affrontement, et que les humains s'en iraient. Mais les choses se passaient rarement aussi bien. Les loups étaient partagés entre la peur et le désir de vengeance —autant dire qu'ils étaient tout sauf susceptibles d'agir raisonnablement. Quand aux humains, leurs intentions demeuraient totalement inconnues. Pour l'heure, la situation était figée, les ennemis naturels se contentaient de se fixer. Qui bougerait le premier ? De quel côté l'intervention insensée de ce petit loup ferait-elle pencher la balance ? De qui viendrait l'initiative, le geste qui, par un effet boule de neige, ferait bouger les choses ?


la haine et la vengeance consumment le coeur qu'elles habitent

_________________
SINFUL WASTER ENVY COMES FROM PEOPLE'S LACK OF BELIEF IN THEIR OWN GIFTS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Event] L'avalanche et les intrus [Chiens, Humains et Celestial]   25.11.10 19:28

      Visiblement grogner ne plut pas du tout à Thomas qui tira sur le filet qui emprisonnait le coup de Gao, qui se remit à grogner, mais contre son maitre cette fois ci. Voyant que les chiennes de son attelage revinrent aux pieds de Thomas Gao se calma légèrement. Lui aussi évalua la situation. Ils étaient encerclé par les loups, les chiens des musheurs restaient tout près de leur maitre, nerveux, comme tous ces humains. Gao lui n'avait qu'une seule envie courir dans la tas pour se battre, sans réfléchir, faire ce qu'on lui avait apprit à faire depuis toujours, faire mal, faire couler le sang. Le seul problème c'est que sa patte lui faisait mal, et même s'il ignorait la douleur il marchait toujours sur trois pattes.

      Un peu plus serein que son maitre, Gao s'assit, les fesses dans la neige, posant sa patte blessée. Il se serrait bien couché, mais là c'était carrément se livré à ces loups affamés qui visiblement n'attendaient que ça: qu'ils s'assoupissent, qu'ils prennent confiance pour mieux les prendre par derrière. Un peu plus loin, Gao vit un chiot qui s'approchait. Il se leva, vivement, sentant sa forte odeur de loup. Gao grogna, montrant les dents, même si le petit loup s'arrêta assez loin de lui pour que ni l'un ni l'autre ne puisse vraiment s'attaquer. Gao arrêta de grognant, les babines toujours redressée, écoutant ce qu'il avait à dire. Alors comme ça il venait en tant que pacifiste. C'est vrai qu'il n'avait rien de menaçant ce petit là. Gao se rassit, le regardant, surprit d'apprendre que le petit loup qui était devant lui était un adulte, et donc qu'il était un minimum conscient de se qu'il faisait. Gao le laissa raconter sa vie.

      -Ils ont peur, mais pas moi ! Ce n'est pas MON humain ! Personne ne m'appartient et je n'appartiens à personne !! Et ce truc là... C'est parce qu'il ne veut pas que je vienne voir tes amis pour me battre.

      Dans un sens heureusement que Thomas le tenait fermement sinon il serait peut-être déjà mort, tué dans sa folie meurtrière.
Revenir en haut Aller en bas

QuatreSouffles


avatar

Masculin
Nombre de messages : 971
Date d'inscription : 07/08/2009


Votre personnage
Meute et Grade: Druide
Alignement dans la guerre: Angel
Relations:

MessageSujet: Re: [Event] L'avalanche et les intrus [Chiens, Humains et Celestial]   26.11.10 18:12

Sestoran écouta le chien à son tour. Fiou, l'autre quadrupède avait arrêter de grogner. Oh, quel caractère! Le vilain! Comme s'il croyait pouvoir tuer une meute de loup.... Bon, il pourrait le tuer, lui, le nain, mais surement pas un loup comme Fenrir! Cependant, il ne dit rien de cela. Le pauvre, il devait être fatigué et nerveux.... Bah, on va dire. Il peut aussi être seulement un peu méchant... Mais ne jugeons pas!

«Je vois. C'est triste! Il n'a pas le droit de faire ça! Si tu veux te battre, tu devrais avoir le droit. J'avoue que j'y dois ma survie, quoique d'après moi, si tu voulais me tuer, ça serait déjà fait... Mais je trouve ça injuste, même si je préférerais que personne ne se battent. Déjà qu'il y a les Devils et les Angels. Parce qu'il y a 4 meute, ici, dont deux en guerre et une alliée... Nous on est les neutres... Et tu t'en fout complètement... Quoique, ça peut vous servir...»

Puis, il s'arrêta, et pensa à autre chose. Oui, il ennuyait le loup, mais il avait décidé d'aider les humains tout en aidant le loups. Il devait peut-être l'avertir, même si ça pouvait ressembler à une menace. Il étaient dans un lieu dangereux, avec des loups différents des autres.

«Faites attention à ne pas vous mettre les loups à dos. Nous, les Célestials, sommes nombreux et nous pouvons être dangereux, mais il y a des loups dans d'autres meutes encore pire. Chez les Devils et les Angels, il existe des loups surpuissants, et extrêmement féroce. Il y a même des fils des dieux..»

Le nain chuchota cela comme un conseil, une information, mais pas comme une menace. Sestoran se répétait, mais c'était extrêmement important. Si ça ne marchait pas, s'il n'arrivait pas à se faire écouter, il pourrait avoir beaucoup de sang. Juste l'image le dégoutait. Les Célestials avaient toujours été neutres, ils ne se battaient pas. Fallait-il que tout change à cause de la peur? Il continua à parler, un peu plus fort.

«Ici, c'est vraiment la terre des loups. Vous n'y trouverez aucun homme. C'est dangereux. Mais notre meute ne vous veux pas de mal, et je me charge de vous en prévenir. Je suis peu important, alors si vous me tuez, ce ne sera pas grave. Si je peux revenir et leur dire que vous êtes venu par accident, si j'ai bien compris, ça le calmera, et si je peux faire comprendre aux humains qui vous accompagnent que nous sommes gentils, ça pourrait aider. Vous pourriez au moins vous trouver un endroit où vous abriter avant de repartir. »

On n'avait certainement jamais vu Sestoran aussi sérieux et calme. Il fallait vraiment qu'il fasse comprendre qu'ils voulaient la paix, sinon ça serait un massacre. Le loup sentait une énorme responsabilité sur lui. Il l'avait pris au début, quand un homme lui avait offert la paix, mais maintenant, il s'était dirigé vers celui qui voulait la guerre. En même temps, le loup se sentait fier de lui. C'était insensé, mais c'était courageux, un sacrifice pour le bien.

«Bon, je sais que je me répète et que ça t'ennuie de m'entendre parler. Mais c'est extrêmement sérieux. Si les autres loups décident de vous attaquer, ce sera terrible. je pense que toi, tu serais capable de te débrouiller, mais pense aux autres qui t'accompagnent. Y en a-t-il là-de-dans que tu ne voudrais pas voir mourir? Je sais que vous avez des armes étranges qui tuent de loin, mais j'ai remarquer qu'elles font du bruit, et si elle en font trop, on risque une nouvelle avalanche. Alors, si vous voulez rentrer chez vous, il vaut mieux que vous soyez en paix avec nous. Ce n'est pas du tout une menace, mais un conseil.
Alors, il faut que je montre aux hommes que nous sommes pacifiques, et pour ça, je pense qu'il vaut mieux que j'ai ton aide ou celle des autres. Au pire des cas, tu pourrais surprendre ou déstabiliser ton maitre en étant gentil avec un loup. Nous n'avons aucune raison de nous détester. Je ne suis pas un ennemi, ni un dominant, rien. Si tu veux me dominer, à ta guise. Au pire, je serai ton esclave. Il y a pire. C'est mieux que de laisser tant de gens mourir. Et si tu veux me tuer, fais le tout de suite, je ne résisterai pas. Ça montrera aux autres qu'ils doivent faire attention. Sinon, si tu veux m'aider, juste pour cette fois, tout le monde pourra rester sain et sauf. C'est ton choix. »


Sestoran lui donnait une énorme responsabilité. En parlant, il s'était avancé. Il était maintenant à la portée du chien, droit, attendant la paix ou la mort. Il se surprenait lui-même, mais il n'avait pas le choix. Les discussions devaient cesser avant que la nuit ne tombe et que le froid deviennent pire. Tout était aussi passé si vite, passer d,une question à une explication, des conseils, des demandes, un sacrifice, etc. Il n'en revenait pas. Mais il fallait que ça se passe vite. Les loups étaient prêt à attaquer, il fallait que ça devienne clair. S'il vivait, il pourrait voir la paix. S'il mourrait, il ne verrait pas le massacre. Tout était pour le mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Event] L'avalanche et les intrus [Chiens, Humains et Celestial]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event] L'avalanche et les intrus [Chiens, Humains et Celestial]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [EVENT] Oh, les jolis chiens!
» les intrus
» Rapport sur les abus de droits humains en 2004-2006
» Le plus féroce de tout les chiens... Mouk!
» Interdiction vente chats et chiens en magasin Belgique
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wolf Angel :: UN DERNIER MOT, UNE DERNIÈRE PENSÉE. :: 
« c o r b e i l l e »
 :: 
« c o r b e i l l e - d e s - a r c h i v e s »
-