AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Crépuscule (Pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Crépuscule (Pv)   09.01.11 16:03

Crépuscule
Pv Pathfinder


    Les mots manquent. En cet instant, décrire le ciel est chose quasi impossible. Que dire ? C’était un tableau unique. Et un spectacle, vraiment magnifique. Cela provoque en mon être une explosion de sentiments. Mon âme se voit partagée : détruite d’un côté, et caressée de l’autre ; je me sens à la fois bien et mal. Tant de contrastes ! Et tant d’humeurs que m’inspire ce crépuscule, ma foi si peu ordinaire. Mais, est-ce seulement assez ? Mes dires vous permettent-ils de vous représenter ce tableau ? Non. Mes phrases n’ont aucun sens. Armez votre regard, et admirez par vous-même. Vos yeux vous parleront mieux que moi je ne puis le faire. Je me permettrais juste une chose : Ibehar. Cela est vraiment regrettable qu’une telle œuvre te soit désormais interdite.

    Le canyon. Un lieu où ciel et terre se confondent. Enfer et paradis. Une toile parfaite, pour peindre des crépuscules. Tes pas t’avaient donc guidé ici. En haut d’une falaise qui surplombait tout ce paysage. Ton corps zébré de cicatrices était lourdement posé sur le sable couleur ocre. Et ta tête était fièrement relevée. L’ambre de tes yeux semblait embrasser la vallée rocheuse. Ou plutôt, les ténèbres qui y régnaient. Tu aurais voulu soulever ce voile sombre. Trouver une faille, aussi petite soit-elle. Tu aurais voulu te jeter dans ce gouffre. Y laisser corps et âme, puisse tu y trouver un semblant de lumière. Et ce ciel, que le monde criait magnifique, tu aurais aimé le voir. Ibehar. Cesse donc de te torturer. Tu resteras aveugle. Enchaîné aux ténèbres. Et ce jusqu’à la fin.

    « Une fois de plus, je crois tomber dans les bras de la mélancolie. »


    Les paroles sont faites pour être entendues. Ne nie pas. Toi, le mâle au pelage immaculé. Les paroles d’Ibehar sont bien parvenues jusqu’à toi. Et il le sait. Rien n’échappe à l’aveugle aux aguets. Le son presque imperceptible de tes pas sur la terre sèche et craquelée. Ton souffle. Ton odeur. Toutes ces choses trahissent ta présence. Ne fuis pas. J’ai une requête, pour toi. Une requête d’aveugle.

    « S’il te plaît. Toi, que les ténèbres n’ont pas enchaîné. Admire le ciel pour moi. »

    Oublie la sagesse. La peur de l’inconnu. En cet instant, tu es tombé dans le gouffre de la mélancolie perfide. Et tu n’as certes pas envie d’en sortir pour le moment…
Revenir en haut Aller en bas

Baphomet

ADMINDon't pray your Gods...

avatar

Féminin
Nombre de messages : 9878
Age : 26
Date d'inscription : 23/09/2006


Votre personnage
Meute et Grade: Dominant
Alignement dans la guerre: Devil
Relations:

MessageSujet: Re: Crépuscule (Pv)   31.01.11 9:30

Ou putain ! Les terres neutres sont des terres contestées… Et pour rien au monde je ne faiblirai, pourtant, même avec la plus grosse volonté du monde, je savais très bien que vouloir se battre contre un groupe de cinq Loup d’appartenance Devilienne était de la pure folie car quand nous ressentions la force du premier Loup qui vous saute à la gorge il était impossible de vivres suites aux attaques des autres. Pendant que les autres m’avaient entouré, grognant et claquant furieusement des mâchoires comme si cette terre leur appartenait et qu’il la protégeait jalousement… Rien ne leur appartient en Wolf Angel, qu’ils se le disent tout nous revient de droit. Cette nourriture qu’ils dévorent, cette eau qui s’infiltre dans leur gosier, ces terres qu’ils foulent de leur patte, tout, absolument tout nous revient de droit ! Mettant le premier plus qu’au tapis en le faisant rendre son dernier souffle, je sentis venir sur moi le reste du groupe. J’avais la douloureuse impression que plus ils enfonçaient leur crocs dans ma chair et plus ils devenaient fort. Ce n’est pas qu’ils devenaient plus ou moins forts, c’est ma faiblesse qui se fait ressentir… Alors que je ne peux en attaquer qu’un a la, quatre sont en train de me péter méchamment la tronche ! Punaise mais les Devil c’est pire que la peste quoi, t’en tape un et t’en a quatre qui te déboulent sur la tronche. A ouais, ca c’est du combat…

Bref, je me suis fait tout simplement défoncer la tronche et je ne sais pas comment j’ai réussit à leur filer entre les pattes mais je m’en étonne moi-même. Peut être un moment d’inattention de leur part… Bref en soit, tant mieux pour moi. Longeant les terres sèches du sud, sous la chaleur humide du canyon j’avais du mal à respirer. Trop de coup bas de leur part et pas assez de rapidité venant de ma part. Putain faut que je me la travaille, parce que ca va vraiment me jouer de mauvais tour… Ma respiration devenant toujours un peu plus forte qu’il y a quelque minute, je sentais mon crâne tourner et mes yeux vouloir se fermer. C’est a peine si je m’étais rendu compte du Loup un peu plus a l’ouest avant qu’il ne parle. Arquant un sourcil à ses paroles, je tournais la tête vers lui en secouant la tête sans un mot. Et putain mon gars t’as pas le cul sortie des ronces si tu penses ainsi… Repartant en direction de Paradise se fut lorsque je l’entendis pour la seconde fois que je m’arrêtai, méfiant en le regardant fixement. Refaisant un pas en tenant pas compte de sa demande, je secouais la tête de droite a gauche en lâchant un râle et partie m’assoir a côté de lui, le regardant.

    « Les ténèbres ne se présentent qu’à ceux qui les implorent de les prendre avec eux… »


En leurs montrant leurs faiblesses. J’avais remarqué son handicape en observant le voile sur ses yeux et devinez plus ou moins bien son âge en fonction des poils qui se pâlissaient sur son corps. Noble guerrier vu le bon nombre de blessure… J’observe alors le ciel si cela peut te faire plaisir.

    « Tu dois le sentir, l’air est humide, ca prévoit une pluie et une grosse pluie vu l’endroit ou nous, nous trouvons. Le ciel est gris, remplis de nuages gonflés d’eau. Ce n’est pas le plus beau des spectacles qui peuvent s’offrir à nous. »


Ne tenant plus compte de mes blessure, je me rendis vite compte que j’aurais peut être du à l’ instant même ou je m’écroulai lourdement sur le sol…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfangel.superforum.fr
 

Crépuscule (Pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Le bosquet du crépuscule... - Terminé
» La beauté d'un Crépuscule en attire plus d'un... | PV Hivernou ? |
» Amitié, ô amitié, où te caches-tu ? [PV Crépuscule d'Orage]
» Sombre Crépuscule qui enivre mes Songes d'une douloureuse tristesse |P.V ma Crêp|
» Une compagne pour Ombre du Crépuscule
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wolf Angel :: UN DERNIER MOT, UNE DERNIÈRE PENSÉE. :: 
« c o r b e i l l e »
 :: 
« c o r b e i l l e - d e s - a r c h i v e s »
-