AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 S A N S . N O M . . . | A n g e l |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Arc-En-Ciela


avatar

Féminin
Nombre de messages : 128
Age : 22
Date d'inscription : 02/02/2011


Votre personnage
Meute et Grade: Druidesse
Alignement dans la guerre: Angel
Relations:

MessageSujet: S A N S . N O M . . . | A n g e l |   04.02.11 18:55

S A N S . N O M
SURNOMS : La Nommeuse, la Donneuse de Noms, Celle-qui-n’a-pas-de-noms
ÂGE : Trois printemps
SEXE : Femelle
MEUTE : Angel
GRADE : Nommeuse
PSYCHOLOGIE : Affectueuse, agressive, aidante, bizarre, calme, chaleureuse, contradictoire, curieuse, débrouillarde, dépendante, dévouée, digne, directe, douce, enjouée, espiègle, facilement distraite, fiable, fidèle, fonceuse, franche, froide, gamine, généreuse, honnête, humoristique, idéologique, impatiente, immature, inattentive, inaccessible, intelligente, instable, irrespectueuse, irresponsable, joyeuse, juste, loyale, lunatique, malicieuse, mature, meurtrie, moqueuse, mystérieuse, noble, nyctophobe, ouverte d’esprit, persévérante, pessimiste optimiste, perdue, polie, protectrice, rancunière, réservée, respectueuse, rêveuse, rusée, sage, sérieuse, sincère, solitaire, souriante, thanatophobe, unique.

    Citation :
    «SANS NOM EST NÉCESSAIREMENT UNE LOUVE. On la surnomme également "la Nommeuse", ou la "Donneuse de Nom". La première Nommeuse naquit il y a de nombreuses années déjà, au sein des Sakarites. Loupiote, il lui arrivait de faire des prédictions aux loups qu'elle rencontrait. Les Sakarites s'amusaient de ses prophéties et venaient souvent lui demander de prédire leur avenir. Il fallut attendre quelques temps que ses prédictions se réalisent pour qu'un vent de respect mêlé de crainte traverse la meute. Ainsi, cette enfant savait lire dans l'avenir. De toutes parts, on vint la trouver. Elle continuait à dicter des prophéties et, peu à peu, elle se mit à donner des noms à ceux qui venaient la voir, liés à leur avenir. Pour elle, c'était un moyen de savoir qui ils étaient, de les identifier, mais cette pratique devint très vite populaire au sein de la meute, si bien qu'il devint coutume de faire nommer les louveteaux par la Donneuse de Noms. Étrangement, la louve ne disait jamais rien à propos de son propre avenir, et elle ne portait pas de nom. Quand on lui demandait comment elle s'appelait, elle répondait : "Je n'ai pas de nom. Je suis Sans-Nom." Les enfants de ses enfants choisissaient la Sans-Nom en lui demandant de se trouver un nom à elle-même. Celle qui était la plus proche du nom choisi par la mère devenait la Nommeuse. Depuis la tradition perdure, et chaque génération de Sakarites connaît la Sans-Nom de son époque. Les mœurs s'étant cependant adoucies, les loupiotes de la Donneuse de Nom ne sont plus systématiquement tuées, mais elles doivent être éloignées de l'élue afin que cette dernière n'ait pas de famille proche. Les mâles, cependant, ne seront jamais tolérés dans une famille de Nommeuse.»
    * * * * *
    JE SUIS NÉE IL Y A TROIS ANS, dans une tanière temporaire construite par les soins de mon père, qui en avait d'ailleurs montées plus d'unes, éparpillées un peu partout sur le territoire de Paradise. Le printemps était terminé depuis maintenant une semaine et l'été était relativement bien installé. Ma mère s'inquiétait un peu que nous tardions autant, mais lorsqu'elle eut ses premières contractions, puis les autres, alors, ça ce fut une toute autre histoire. Sur cinq loupiotes, je suis née la deuxième. Je fus la plus longue à sortir, comme si je ne voulais pas quitter le confort du ventre de maman. C'est vrai quand y repensant, il devait être douillet et chaud. Mais bon... Une de mes sœurs, la petite dernière, mourut quelques heures après la mise à bas, mais personne ne savait pourquoi. De froid ? Impossible, nous étions collées contre le corps fumant de Sans-Nom. De faim ? C'est plus plausible, mais mon père songeait plutôt à un manque d'oxygène à la naissance ou un truc du genre.

    * * * * *
    Nous vécûmes pendant trois mois ce que toute famille normale puisse vivre. Jeux et folies, disputes pour un rien entre sœurs, bref, tout ce dont un louveteau peu rêver. Et ce jour... ce jour où nous nous sommes aventurées trop proche d'un Devil dans le territoire neutre par curiosité... Je revois encore ses yeux, rouge comme le feu, et sa fourrure noire comme la nuit. Il nous a vus, comme nous l'avons vu. Il s'est jeté sur la cadette, l'égorgeant d'une seule morsure. Son sang s'écoula sur le sable brûlant du Désert de l'Errance. J'essayai d'aider mes autres sœurs à s'enfuir, mais il m'envoya valser contre une roche. Un unique coup de griffe que je reçus dans l'œil. J'ai sombré dans l'inconscience en entendant les hurlements de douleurs de mes sœurs.

    En me réveillant, j'avais un mal de tête lancinant et je voyais des taches de couleurs partout. J'ai eu peur, peur de ce que je voyais, ou plutôt, de ce que je pouvais maintenant voir. Des auras. Des âmes. Des fantômes. Mon père, de tristesse, se suicida en se laissant tomber du haut du Canyon des Précipices. Ma mère prit soin de moi jusqu'à ce que je me rétablisse.En apprenant que j'avais un don, elle essaya, tant bien que mal, de me montrer comment le contrôler. Sa patience et sa compréhension, ainsi que son amour pour moi, étaient tout ce qui restait d'elle. Son sourire autrefois radieux, bien que certains disaient qu'il n'était que superficiel, avait tendance à se faner. Elle m'apprit tout ce qu'elle savait et me fit part de tout ce qu'elle pensait m'être utile pour apprendre à maîtriser mon étrange pouvoir.

    Pendant deux ans, elle veilla comme un ange gardien sur moi. J'apprivoisai ma faculté extraordinaire et en même temps mon aptitude à "communiquer" avec la nature. Je gardai cependant pour moi le fait que j'entendais des voix, qui elles aussi me murmuraient de les garder dans le secret. Ce ne sont que des chuchotis qui me disent ce que je dois faire ou ne pas faire. Des murmurres tentants, raisonnables et qui semblent sans mauvaises intentions. On m'enseigna l'art de la chasse et de la traque, celle du combat et un peu celui des plantes. J’étais très proche de la nature, tellement proche que je ne pouvais me résoudre à tuer une bête, alors je mangeais peu de viande, mais je rapportais toujours mon cota de carcasses à la meute. J'aimais bien rester seule au milieu de bois, à adresser des prières à des âmes qui passaient par là, pour les guider vers la lumière qui les appelait. Je ne tuais jamais sans après avoir chuchoter quelques paroles de remerciement à la bête qui s'était laissé ôter la vie. Certains animaux ne s'enfuient pas en me voyant, tant qu'ils ne sentent pas que je vais les attaquer.

    C'est elle qui m'éduqua et qui m'apprit à être bonne, même si de nature étrange et très changeante, mes compatriotes ne savent pas toujours s'ils m'apprécient ou non. Souvent, j'essais de partir sur une note joyeuse avec ceux que je ne connaissais pas, un simple bonjour fait parfois la journée de quelqu'un qui n'a personne. Il n'était pas étonnant que j'adresse la parole pour simplement saluer, d'une voix base et dépourvue de mauvaises intentions. Je ne fais rarement ça que pour engager une conversation, mais plus pour être polie et gentille. Par contre, je dis tout ce qui me passe par la tête et souvent avec un humour dit noir par bien des personnes, bien que je m'efforce de corriger cette lacune. Mais attention si je ne vous aime pas, je ne me priverai pas de vous faire savoir que vous me faites chier d'un langage peu civilisé. J'évite les confrontations, mais je ne suis pas lâche. Pour ceux que j'apprécie, j'ai cette charmante manie de les "sur-aimer", "sur-protéger" et de le "sur-montrer". J'ai tellement peur de perdre ceux qui me tiennent à cœur.

    * * * * *
    UN SOIR SANS LUNE, où les étoiles brillaient faiblement, un voile sombre entoura Sans-Nom et emporta avec lui son esprit. Elle ne se débâtait pas, elle semblait même accueillir la mort, comme une amie, une délivrance. Il est vrai qu'elle semblait éteinte, qu'elle ne mangeait presque plus et qu'elle était toujours un peu triste, de plus, elle avait atteint ses 12 ans il y avait peu de temps. Elle était faible et ne semblait pas vouloir faire d'efforts pour avoir envie de vivre, même si sa dévotion pour sa meute de changeait point. Sa voix était toujours monotone, son ton rempli de tristesse, et ses yeux fixaient ce que personne ne pouvait voir. J'ai toujours adoré ma mère, elle était mon idole, mon modèle. Je la vénérais presque, elle qui a pris soin de moi, qui avait assez de patience pour m'apprendre à maîtriser un don qu'elle n'avait même pas elle-même. Mais je l'ai laissée partir, parce que premièrement, je ne pouvais rien faire, deuxièmement parce qu'elle semblait heureuse, et troisièmement, parce que j'avais peur de voir le visage de la mort.

    * * * * *
    DEPUIS QU'ELLE EST DÉCÉDÉE, je suis la relève de ma mère. En digne héritière de la lignée des Sans Nom, je trouve ce dont je n'ai pas aux nouveau-nés. Je trouve cela important et je ne prends pas mon devoir à la légère. Gare à celui qui s'en moquera. Le monde est vaste et je commence tout juste à connaître les recoins du territoire de ma meute. J'aimerais faire le tour du monde, du moins, je commencerais volontiers avec notre continent s'il n'y avait pas cette foutue guerre. Je veux aussi connaître le grand amour, mais mon vœux le plus cher serait que les combats cessent, que ce mot n'existe plus. Mais ce n'est qu'un rêve idéaliste qui ne se réalisera pas tant que je serais vivante.

    * * * * *
    Citation :
    COMME À TOUS LES MATINS, je sortis sans aucun bruit avec une démarche fluide et légère de la Tanière Scintillante, comme une ombre parmi tant d'autres, glissant ses les parois humides de l'antre des Angels. Une montagne de nuages roses recouvrait le ciel orangé-rouge à l'horizon, annonçant de la pluie dans les jours à venir si le vent continuait à souffler dans notre direction. J'humai l'air : en ce jour de fin printemps, début été, le parfum des fleurs se mélangeaient aux effluves corporelles des lève-tôt. Malgré le silence apparent, je n'étais pas seule à être réveillée. Je n'étais pas de celles qui s'entraînaient matinalement de façon quotidienne, d'ailleurs ma musculature peu développée pour le combat le en témoignait, en plus que je n'avais pas les bons attributs pour être guerrière comme des crocs ou des griffes disproportionnés. Au moins je pouvais compenser en cas de combat avec mon agilité et mon endurance, car j'adorais courir et sentir le vent caresser mon épaisse fourrure blanche comme la neige aux multiples reflets dorés ou argentés.

    Le soleil à peine levé, je me dirigeai vers le centre du bassin qu'avait créé la Cascade de Diamant et y plongeai sans trop de remous, puisque je n'étais pas bien grande ni très lourde, pour faire ma toilette - je déteste être sale. Le contact avec l'eau froide dissipa ce qui me restait de sommeil. Je nageai vers le centre pour éviter que mes coussinets entrent en avec le sol vaseux et les algues qui poussaient au fond. Je scrutai les mouvements de va-et-vient de vagues et finis par apercevoir de minuscules poissons qui se suivaient. Je souris, un de ses vrais sourires d'un être heureux. Toujours souriante, on ne pouvait pas savoir si c'est parce que j'étais réellement joyeuse ou si ce n'est qu'un masque de gaîté. Je déportai mon regard de ces petits animaux à écaille et entrepris de lisser mon pelage doux, mais un peu dru si on le frottait à rebrousse poil, à coups de langue vigoureux,

    Mon bain achevé, je regagnai la plage, le pelage plaqué contre mes côtes saillantes, seulement visibles lorsque j'étais trempée. Ma mère avait toujours détesté ma manie de ne me nourrir que de végétaux tant que je le pouvais. Ma maigreur avait dû lui faire peur, en plus des apparentes blessures que je pouvais avoir, alors qu'il n'y a apparemment pas eux d'affrontements Je ne lui avais jamais révélé que je me les faisais parfois pour chasser mes voix lorsqu'elles devenaient trop envahissantes. Je me laissai chauffer sous les maigres rayons de l'astre solaire qui se pointait, mon museau noir accoté sur mes fines pattes, fixant l'onde de mes grands yeux vairons, espérant entrevoir mon aura. Malgré toutes ces fois où je restais à contempler mon reflet, seuls ma figure digne d'une louvarde aux petites oreilles pointues et mes yeux bicolores m'apparaissaient. Mon œil gauche, dont la pigmentation oscillait parfois entre le vert et le violet en fonction de la météo, était cyan. Mon œil droit, aveugle à cause d'un accident, était ressemblait à quartz rose dont trois cicatrises le traversaient. C'est lui qui me permettait d'identifier quelqu'un et qui m'aidait à trouver des noms, car les apparences trompeuses ne s'y reflètent pas. Je vois les choses que les autres ne voient pas, comme des manifestations magiques ou des fantômes, et les auras des loups, de différentes couleurs et intensité. Certaines correspondent à des loups violents, d'autres à ceux qui sont en colère. Plus le feu qui entoure un corps est brillant, plus l'émotion est forte. De plus, un loup qui regarde cet œil pourra y voir danser la flamme représentante de son esprit. Cela ne fonctionne malheureusement que si j'observe une personne réelle. Frustrant. Je me levai d'un bon en grognant d'exaspération, et donnai un coup de patte dans l'eau, comme si je voulais déchirer le voile qui me séparait du monde réel et de la Vérité avec mes griffes ivoire. Puis je tournai le dos à la source, inspirant profondément l'air pur pour me calmer.

    Allez Sans Nom, peu importe si tu ne sais pas qui tu es, ton rôle est de guider les autres. C'est en t'accrochant à eux que tu ne sombreras pas, que tu ne te perdras pas, car une lumière n'éclaire que s'il y a des incertitudes et des ténèbres
    ...


I N . R E A L . L I F E
PRÉNOM: Suli-Anne
PUF & SURNOMS : Ciel@, Fleur, Suli, Ciela
ÂGE : Quinze ans
DATE DE NAISSANCE : 2 juin 1995
PRÉSENCE : ~ 5/10
CODE: WA
NIVEAU RP : 7/10, dépend de l'interlocuteur.


_________________

Merci Thunderstrum !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alter-mundus.superforum.fr/forum

Arc-En-Ciela


avatar

Féminin
Nombre de messages : 128
Age : 22
Date d'inscription : 02/02/2011


Votre personnage
Meute et Grade: Druidesse
Alignement dans la guerre: Angel
Relations:

MessageSujet: Re: S A N S . N O M . . . | A n g e l |   04.02.11 18:56


    Présentation terminée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alter-mundus.superforum.fr/forum

Avalanche


avatar

Féminin
Nombre de messages : 10250
Age : 21
Date d'inscription : 06/11/2006


Votre personnage
Meute et Grade: Chef femelle des Veuves Noires!
Alignement dans la guerre:
Relations:

MessageSujet: Re: S A N S . N O M . . . | A n g e l |   05.02.11 9:42

Ca m'a l'air parfait! =) manque plus qu'a aller dans la meute ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Bélial

ADMINBadass little pony

avatar

Féminin
Nombre de messages : 893
Age : 23
Date d'inscription : 23/09/2010


Votre personnage
Meute et Grade: Guerrier Devil
Alignement dans la guerre: Devil
Relations:

MessageSujet: Re: S A N S . N O M . . . | A n g e l |   05.02.11 11:59

    Si possible, je préfèrerais attendre une confirmation de la part d'Azraël, ne serait-ce que pour son "don", mais sinon très jolie fiche.
    Contente de te revoir parmi nous en tout cas. <3

_________________
SINFUL WASTER ENVY COMES FROM PEOPLE'S LACK OF BELIEF IN THEIR OWN GIFTS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shaytan

MERCENAIRERoxxeur.

avatar

Féminin
Nombre de messages : 5784
Age : 24
Date d'inscription : 26/07/2006


Votre personnage
Meute et Grade: Mercenaire
Alignement dans la guerre: Neutre
Relations:

MessageSujet: Re: S A N S . N O M . . . | A n g e l |   16.02.11 0:38

    Coucou! ^^
    Et bien je dois dire que j'hésite également pour ce fameux don, sinon du même avis que les autres, très belle fiche.
    Tant que le fameux don de Sans Nom ne devient pas trop extravagant, je n'ai rien contre, si les autres admines sont d'accord également =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tropcurieux.com

Bélial

ADMINBadass little pony

avatar

Féminin
Nombre de messages : 893
Age : 23
Date d'inscription : 23/09/2010


Votre personnage
Meute et Grade: Guerrier Devil
Alignement dans la guerre: Devil
Relations:

MessageSujet: Re: S A N S . N O M . . . | A n g e l |   16.02.11 7:19

    Ca va pour moi, mais ne t'en sers pas beaucoup en-dehors du fait que ça lui permet de trouver des noms justes. Elle est déjà un peu spéciale, c'est pas pour lui donner d'autres capacités en plus. ^^"

_________________
SINFUL WASTER ENVY COMES FROM PEOPLE'S LACK OF BELIEF IN THEIR OWN GIFTS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Arc-En-Ciela


avatar

Féminin
Nombre de messages : 128
Age : 22
Date d'inscription : 02/02/2011


Votre personnage
Meute et Grade: Druidesse
Alignement dans la guerre: Angel
Relations:

MessageSujet: Re: S A N S . N O M . . . | A n g e l |   17.02.11 0:11

    Merci ^^ J'avais tellement hâte de commencer à RP, j'ai pas pu m'empêcher d'envoyer un MP à Azraël XD

    Pour le don, je ne pense pas pouvoir en abuser dans le sens de l'utiliser comme un réel avantage. Bas en simplifié, le don de Sans Nom est une légère empathie, mais au lieu de ressentir les émotions et en même temps un peu de la personnalité des autres, elle le "voit" en aura.

_________________

Merci Thunderstrum !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alter-mundus.superforum.fr/forum

Bélial

ADMINBadass little pony

avatar

Féminin
Nombre de messages : 893
Age : 23
Date d'inscription : 23/09/2010


Votre personnage
Meute et Grade: Guerrier Devil
Alignement dans la guerre: Devil
Relations:

MessageSujet: Re: S A N S . N O M . . . | A n g e l |   17.02.11 15:20

    Tu peux la jouer, fiche validée ~
    Passe quand même chez les Angels, qu'Azraël précise dans le descriptif de la meute que c'est toi qui joue la Sans-Nom. =)

_________________
SINFUL WASTER ENVY COMES FROM PEOPLE'S LACK OF BELIEF IN THEIR OWN GIFTS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: S A N S . N O M . . . | A n g e l |   

Revenir en haut Aller en bas
 

S A N S . N O M . . . | A n g e l |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wolf Angel :: UN DERNIER MOT, UNE DERNIÈRE PENSÉE. :: 
« c o r b e i l l e »
 :: 
« c o r b e i l l e - d e s - a r c h i v e s »
-