AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Discussion innocente [PV Mephistophélès]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Perséphone


avatar

Féminin
Nombre de messages : 262
Age : 23
Date d'inscription : 21/12/2011


Votre personnage
Meute et Grade: Devils. Centurion
Alignement dans la guerre: Devil
Relations:

MessageSujet: Discussion innocente [PV Mephistophélès]   23.12.11 20:52

Nous discutons ; c'est tout.


Aujourd'hui, j'avais décidé que je ne faisais rien. Rien, parce que je n'en avais pas envie. J'avais tout simplement envie de me balader, de penser à tout et rien. A rien, plus précisément. Pourquoi je m'entrainais tous les jours déjà ? Ah oui, pour me venger. Venger ce frère que j'aimais. Un jour, ça se fera, j'en aurais l'occasion. Je n'avais pas caché mon envie de sortir me balader. Je me fichais de ce que pouvais penser les autres. Tant qu'on ne m'en interdisait pas. Qui pourrait me l'interdire à part une hiérarchie supérieure ? Ah oui, j'oubliais. Nous n'avions pas de Bêta, pas encore, du moins, et pas encore d'Alpha femelle. Notre cher Dominant n'avait pas encore trouvé la perle rare. Tant bien lui fasse, il avait encore beaucoup de temps pour la trouver. Ça ne se faisait pas en un regard, si ? Je n'y connaissais rien, à ces choses là. Je n'étais peut-être pas faite pour ça. Inconsciemment, je levais les épaules en l'air. Rien à faire pour le moment. Brusquement, je pris l'allure supérieure, galopant rapidement. Mes longues et fines pattes étaient faite pour ça d'ailleurs, comptant aussi l'agilité. Grâce à ça, en partie, j'évitais les quelques arbres qui se dressaient sur mon chemin. Prendre de l'espace. Aller toujours plus loin. Je rêve où on me suivait ? Je devais rêver, sans doute.

Pourtant, je n'éprouvais aucune honte à m'éloigner comme ça. Devrais-je avoir honte ? Tournant et retournant la question, je finissais par trouver la conclusion suivante : non. Qui pouvait me l'interdire ? Mis à part le Dominant ? Personne. J'avais simplement prévenu mes trois compagnons Centurions que je désirais être seule. Ils n'avaient pas posé de questions. Pas plus que ça, quoi. D'un coup, je relevais la tête ; haute. Fière, j'étais très fière de moi. Pour en être arrivée là où j'étais aujourd'hui. Fille d'une mère guerrière et d'un père mouchard. Comment ne pas être fière, dans ces cas là ? Hein ? Alors, je me demandais où j'étais. Plus dans mes rêves, ça c'est sûr. Mes pattes marchaient toutes seules, je pensais et elles avançaient. Bah, ça n'était pas plus mal. Ou est-ce que j'étais d'ailleurs ? En observant bien, je me vis dans les marécages.

Je n'avais pas peur. Aucun Devil n'avait peur ici. Les marécages ne changeaient pas vraiment du territoire habituel. Il fallait juste faire attention où on mettait les pattes. Et c'était très facile, comme mission. Bientôt, je me mis en quête d'un endroit un peu surélevé. Pour voir de plus haut. Admirer les marécages, chaque bestioles qui se noyaient. Aucune pitié. Je vis un large rocher qui n'avait sans doute rien à faire là. Je sautais dessus, d'un petit bon et m'asseyais dessus, pensive. Il était bien trop large pour moi seule. Qu'importe, personne ne m'avait suivie. Sauf que ... Je dressais les oreilles et tournais la tête, rapidement. J'avais repérer la forte odeur d'un Devil. Et quel Devil ! Pas n'importe lequel : le Dominant en personne. Mes yeux étaient presque réduit en petite fente. Que faisait-il là ? Pourquoi m'avait-il suivit ? Il comptait me sermonner ? Ah, ça me ferait bien rire. Néanmoins, je le saluais convenablement. C'était mon supérieur. J'étais loyale.

« Salutation, Méphistophélès. »

Dis-je, simplement. Je n'allais pas poser la question tout de suite. Après, plus tard. Néanmoins, je ne bougeais pas trop, si ce n'est que je m'étais tournée vers lui. La lune n'était pas encore levée et je pouvais le voir. Un peu plus grand que moi, si ce n'est qu'on se ressemblait de manière étrange. Ah, mes idées débiles, parfois ...

[Désolée, le début est bizarre, je n'ai pas trop l'habitude des loups.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Baphomet

ADMINDon't pray your Gods...

avatar

Féminin
Nombre de messages : 9878
Age : 26
Date d'inscription : 23/09/2006


Votre personnage
Meute et Grade: Dominant
Alignement dans la guerre: Devil
Relations:

MessageSujet: Re: Discussion innocente [PV Mephistophélès]   26.12.11 15:34

Se défouler, oublier le reste du monde, ne penser qu'a son petit nombril, oublie la vie autour de soit, ne se concentrer que sur soit même, s'imaginer seul au monde et libre, libre de tout devoir, de toute obligation. Cela faisait maintenant quelques jours que je m'étais éloigné du territoire d'Hell et oui, malgré le fait d'être Dominant, je me prenais certain droit que je ne devrais pas. J'étais pourtant conscient que par ma faute une attaque pouvait survenir, j'étais pourtant conscient que par ma seule faute, je mettais aussi ma vie en jeu. Mais sincèrement, ces derniers jours, tout cela m'étais égal. Je savais pertinemment que Devil comme Angel, on devait se remettre des pertes que nous avons eut lors de la découverte de la clairière des saisons. Pour notre part elle était moindre, seulement quelque guerrier principalement. Il fallait laisser le temps aux familles de faire leur deuil, après cela nous pourrons reprendre l'entrainement de ces larves. Cependant, en parlant de meute, j'étais de plus en plus content de constater que les Hellchild revenaient vers leur meute d'origine, ressassant notre passé a tous, a nous tous, enfant des Enfers. Petit a petit les Devil se reconstruisent et gagne de plus en plus en force et en puissance alors que les Angel se laisse corrompre par la colère. Un jour on m'avait dit : Dans une contestation ne te laisse pas gagner par la colère, elle t'enlève une partie de ta force, et te livre désarmé à ton ennemi. Alors depuis ce jour la, je ne laisse absolument rien transparaitre, me contenant autant que je peux, gardant et ravalant ma rage. Être maitre de soi même, c'est sans doute ce qu'il y a de plus dur a faire dans la vie et ca serait prétentieux de dire que je domine mon caractère ainsi que mon instinct. Oui parce que là, je ne parle en aucun cas de liberté mais seulement de se battre contre ses propres démons. Drôle de dire cela ? Je ne sais pas, mais en tout cas, quoi que les autres puissent en penser, je le vois et le vis ainsi.

Relevant la tête en trottant dans une direction a laquelle je ne prêtais nullement attention, j'humais l'air sans crainte quoi que ce soit. Je ne dis pas que rien ne peut m'atteindre, je dis seulement que le code de mon éducation ne m'a pas formé a craindre l'aventure même en ayant conscience des dangers alentours. Non, je ne crains pas, je ne crains rien a l'heure d'aujourd'hui et par ailleurs, j'espère que tout continuera ainsi... La paix n'est que mensonge, il n'y a que la passion. Par ma passion, j'obtiens la puissance. Par ma puissance, j'obtiens le pouvoir. Par mon pouvoir, j'obtiens la victoire. Par mes victoires, mes chaînes se brisent. La Force me libérera. Il n'y a pas de paix, il y a la colère. Il n'y a pas de peur, il y a la puissance. Il n'y a pas de mort, il y a l'immortalité. Il n'y a pas de faiblesse, il y a le côté obscur. Je suis le cœur de l'Obscurité. Je ne connais pas la peur, mais je l'instille à mes ennemis. Je suis le destructeur des mondes. Je connais le pouvoir du Côté Obscur. Je suis le feu de la haine. Tout l'univers se prosterne devant moi. Je m'engage dans les ténèbres où j'ai trouvé la vraie vie : dans la mort de la lumière. Ralentissant l'allure en reniflant une odeur Devil sur la terre humide, je plissais les yeux et me mis a regarder un peu partout histoire de reconnaître le territoire sur lequel je me trouvais. Bon nul doute qu'il était solitaire et vu tout ces marais il ne fait nul doute de la ou je me trouve. Aussi, ce fut en penchant très légèrement la tête sur le côté que je me rendis compte avec surprise que cette odeur, même remontant a loin, ne m'était pas inconnu. A qui appartenait elle ? Pour le moment je dois dire que je n'en ais aucune idée. Avançant tranquillement dans un soupire ce ne fut qu'en reconnaissant la silhouette au loin que je vis de qui il s'agissait. A vrai dire, je reconnais surtout cette Louve grâce a Bélial. Sinon je n'ai pas de souvenir d'elle. On va dire aussi j'avais croisé Perséphone dans mon enfance, je n'en ai guère de souvenir pour tout avouer, le seul truc que je me souvins c'est d'avoir trainer mes pattes avec elle les jours avant de partir en entrainement durant les quatre dernières années de ma vie et qu'elle était Hellchild aussi, c'était pour cette raison que mes parents me laissaient lui parler.

Dressant les oreilles sur mon crâne, je regardais la demoiselle de toute ma hauteur esquissant un sourire en l'entendant me parler. Ouais je sais ô combien tu aimes Bélial, alors je vais te faire rappeler en un seul mot ô combien il est génial ! Et affichant toujours un regard franc, froid et mystérieux a la fois, je posai mon regard de feu sur elle décidant d'entrouvrir la gueule pour lui répondre.

    « Salut Poney'. »

Sourire taquin, je gardais mon regard sur elle avant de partir m'installer sur un rocher mousseux.

    « Alors quel bon vent t'amène dans les marécages ? Ce lieux n'est pas digne d'une demoiselle d'un rang comme le tiens. Depuis quand les femelles Hellchid aiment trainer leurs pattes dans la boue ? A croire que les traditions changent. Ah le bon temps ou les femelles restaient a la grotte, s'occupant de la chasse et des morveux, et laissaient les mâles tranquilles est apparemment révolue... Quelle tristesse ! »


Si j'étais sincère ? Non je n'en pensais pas un piètre mot. J'aimais simplement casser le moral des Loups dans l'ironie et le cynisme, sans forcément penser ce que je disais. C'est pour cela d'ailleurs que mon regard ne fut que d'autant plus sérieux après avoir prononcer ces quelques mots.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfangel.superforum.fr

Perséphone


avatar

Féminin
Nombre de messages : 262
Age : 23
Date d'inscription : 21/12/2011


Votre personnage
Meute et Grade: Devils. Centurion
Alignement dans la guerre: Devil
Relations:

MessageSujet: Re: Discussion innocente [PV Mephistophélès]   26.12.11 16:06

Aurais-je des ennuis ? Ho, surement. Et je n'en avais rien à faire. Il n'avait rien à me dire, ce Dominant. Non. Personne ne me dictais ma conduite et tout le mon avait à y gagner. Déjà petit, il était comme ça. Sans doute destiné à un bon avenir. Un meilleur que le mien, sans doute. Avait-il vraiment eu une vie facile ? Sans doute non, mais je n'en savais rien. Et je m'en fichais. Si nous nous étions parlé, petits, c'est que nous étions tous les deux des Hellchild. Enfant des enfers. Lignée pure et non souillée. Ses parents l'avaient laissé me parler et de même pour le mien. Pourtant, est-ce que nous nous entendions bien ? Je ne m'en rappelais plus. Juste qu'on s'était parlé, pendant plusieurs années. Puis ce fut fini. Il avait pris un chemin différent du mien. Il était trop prétentieux et orgueilleux. Égoïste, aussi. Pourtant, quelque chose en moi me faisait sourire. Est-ce que les Devils seraient les même s'il n'était pas notre Dominant ? Nous serions sans doute différents, oui. Je levais les yeux vers lui, accrochant ses prunelles. Aucunement peur du regard des autres. Il allait dire quelque chose que j'allais regretter. Ou peut-être qu'il le regretterait, un jour. Il ne serait pas Dominant toute sa vie. Et ce jour là, je lui ferais payer. Quoi ? Encore aucune idée. « Salut Poney'. » Oui, ça, il allait le regretter, c'est sûr. J'haussais les sourcils puis ne répondis rien. Ne pas entrer dans ce jeu là. Bélial allait le regretter aussi, c'est sûr. Pourquoi un Loup de son rang prenait-il part au jeu d'un simple guerrier ? Un guerrier sang mêlé, en plus ! Je n'esquissais même pas un mouvement. Ce jeu ne marcherait pas, point.

Et je l'observais, tranquillement, se placer sur un rocher qui semblait mousseux. Casse toi la figure, un peu, que je rigole ! Ce regard orangé ne me faisait pas peur, comme il ne m'avait jamais fait peur. Je ne détournais pas le regard, juste le fixais. Nous avions la même couleur d'yeux ou je rêvais ? Bref, prête à attendre ses autres paroles stupide, j'écoutais. Tout en me demandant pourquoi il m'avait suivie. Même s'il avait repérer mon odeur un peu plus loin, pourquoi était-il venu pour m'importuner et dire des trucs débiles ? Je suis sûre qu'il pouvait très bien s'en passer, Monsieur. « Alors quel bon vent t'amène dans les marécages ? Ce lieux n'est pas digne d'une demoiselle d'un rang comme le tiens. Depuis quand les femelles Hellchid aiment trainer leurs pattes dans la boue ? A croire que les traditions changent. Ah le bon temps ou les femelles restaient a la grotte, s'occupant de la chasse et des morveux, et laissaient les mâles tranquilles est apparemment révolue... Quelle tristesse ! » Ah mais dis donc, en voilà un Dominant qui s'occupait de ses guerriers ! Je failli ricaner, mais je me retins. Et ce regard sérieux qu'il ajustait. Non, je n'en croyais pas un mot. Il avait toujours été comme ça, je suis sûre que je n'étais pas la seule à l'avoir remarqué. Prétentieux, parce qu'il était Dominant. Parce qu'il avait atteint le pouvoir. Attend un peu, tu ne vas pas t'en sortir comme ça. Sans doute le faisait-il exprès, pourtant, ses paroles n'eurent aucun effet sur moi. Casser mon moral ? C'était déjà fait, et quand bien même, je ne l'aurais pas montré.

« Depuis quand les Dominants partent-ils en laissant leur Meute seule ? » Sourire taquin. « Les temps sont révolus depuis que tu es monté au pouvoir, mon cher. » Je ne disais pas que c'était une mauvaise chose, au contraire. « Je suis ici pour ressasser des choses, sortir du camp. Et toi, pourquoi es-tu ici ? Ne me dis pas que tu es venu pour essayer de me plomber le moral ? Se serait trop flatteur. »

Un peu d'ironie dans ce monde de fou. Pourtant, je l'appréciais, ce Dominant. Je l'observais, pas tellement souriante. Comment lui dire que j'aimerais que ce soir comme avant ? Juste s'apprécier, être amis ? Mais j'étais persuadée qu'il ne se souvenait aucunement de moi, comme de personne. Juste une louve qui avait atteint un grade en hauteur. Centurion, ce n'était pas rien. Tous n'y arrivaient pas. Peut-être que ce n'était pas rien que pour mon frère que j'étais à ce rang si. Je ne sais pas. Je ne sais plus. Mes prunelles ne l'avaient pas quittés. Qu'est-ce que j'exprimais ? Pas grand chose, juste l'intéressée. Parler de tout et de rien avec son dominant, voilà qui n'était pas coutumier. Soit, si tu le veux, nous pouvions partir dans ce débat. Mais j'aurais préféré un autre. Aller, cesse ton jeu, montre cette façade d'avant. Quand nous étions petits. Ose un peu autre chose. Cela te changerait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Baphomet

ADMINDon't pray your Gods...

avatar

Féminin
Nombre de messages : 9878
Age : 26
Date d'inscription : 23/09/2006


Votre personnage
Meute et Grade: Dominant
Alignement dans la guerre: Devil
Relations:

MessageSujet: Re: Discussion innocente [PV Mephistophélès]   05.01.12 13:22

Ah les femelles Hellchilds, elles ont vraiment ce truc que les autres non pas, et Perséphone me fait vraiment délirer là, ses airs et sa façon d'être j'adore tout simplement ! Voilà les Louves avec du tact ca je sur-aime ! Je trouve les conversation avec ce type de personne, tellement plus intéressant. Parler de la pluie et du beau temps avec quelqu'un devient tellement barbant de nos jours franchement. On a évolué, la mentalité même des plus vieux a changer maintenant ne nous faisons plus de politesses soyons mauvais et ironique a la fois, verbalement parlant bien évidement ! Ce fut alors en étouffant un rire que je posa mon postérieur sur la mousse qui enveloppait le rocher. Cependant alors que l'instant se prêter a l'hilarité, j'étais loin de m'imaginer ce qu'elle pensait de moi. Prétentieux, orgueilleux et égoïste... Dans un sens, heureusement oui que je n'étais pas au courant de ce qu'elle pensait. Enfin néanmoins, j'en aurais vite conclu qu'elle rentrait dans le même moule que les autres, croire a une image fausse. Je pense que seul Kujata et ma propre sœur me regarde plus loin que ce cliché que les Devil m'ont collé a la peau, ils avaient su voir plus loin que tout ca et ce sont bien rendu compte que tous les dires des autres a mon sujet n'étaient que mensonge et pure hérésie. Car non, je ne suis n'y prétencieux, je ne me vante jamais de quoi que ce soit, je ne suis pas orgueilleux comme on peu l'entendre, je suis juste fier de qui je suis. Non pas par mon titre au sein de la meute, seulement par mon sang, mais je n'en parle jamais a personne je peux le montrer des fois, mais ce n'est qu'inconscient et égoïste ca serait bien la première fois que je l'entendrais. Depuis quand je ne pense qu'à moi ? Depuis quand un Dominant même ne pense qu'à soit ? Je crois que si jamais un jour dans ma vie, j'avais montré rien qu'une once d'égoïsme envers quelqu'un, mes parents m'auraient tellement laminer la tronche qu'au jour d'aujourd'hui je serais tétraplégique... C'est pour dire s'ils auraient toléré ce trait de caractère. Donc non, j'assure au monde entier que je ne suis pas égoïste.

Je suis peut être pinçant, piquant, moqueur et cynique mais il est rare quand je pense quelque chose que je dis sur ces tons là. Non franchement c'est plus pour délirer, car si c'était sincère ca serait plus de la franchise qu'autre chose. Je ne me prend pas pour un être supérieur doté d'une intelligence incroyable, je connais mes atouts comme mes défauts, je sais qui je suis, ce que je suis mais est ce que ca fait de moi quelqu'un de prétentieux ? Vraiment j'en doute. M'enfin, ce n'est pas si grave que ca dans le fond et fixant la Louve, je remua la tête pour soulager un mal passager a la nuque.

    « Il y a des Loups en qui je fais une confiance aveugle qui garde la meute quand je ne suis pas là, je n'ai aucune crainte en ce qui concerne leur protection de la meute, ca me permet de temps a autre a relacer la pression. »

Néanmoins, ce fut en ignorant totalement sa phrase sur ma prise de pouvoir que j'enchainai sur la fin des mots qu'elle prononcait.

    « Oh tu sais, si je peux plomber le moral de deux trois incapable lors d'une balade ca ne serait pas pour me déplaire, mais non, ne t'inquiète pas, je ne te ferais pas cet honneur ! Je pense que l'ignorance en ce qui te concerne serait plus approprié ! »»

Et binche ! In your face ! Ouah comment j'suis trop balèze je m'aime ! Je me plussoie tout seul tellement je me suis trouvé excellent la ! Bon vite reprendre la parole pour l'empêcher de me rembarrer.

    « Mais aujourd'hui j'ai du temps a perdre alors autant discuter avec toi, ce n'est pas forcément plus intéressant que le reste mais la journée se déroulera peut être plus vite qui sait ! »

Affichant un immense sourire, je lui fis un clin d'oeil, signe d'amusement mais garda se côté un peu macho, jouer se rôle est sympa de temps a autre, enfin moi ca me fait et ceux qui me connaissent vraiment savent que je ne suis pas ainsi, alors l'avis des autres, dans le fond, même face a un tel comportement je m'en contre fou. Cependant si je me permets de le faire face a cette Louve c'est que je la pense capable de savoir jouer le jeu ou au moins différencier la réalité de l'amusement.

    « Plus sérieusement, je prends simplement une pose loin de la meute, c'est agréable de temps a autre. Mais pourquoi ressasser le passé ? Dans tous les cas il est douloureux que ca soit de bon comme de mauvais souvenir, dans tous les cas c'est blessant, on regrette ces moments là, soit de ne pas avoir plus profité soit de les avoir tout simplement vécu alors pourquoi ? »

Il est vrai que je ne comprenais pas mais ca m'intéresser de connaître le point de vue des autres...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfangel.superforum.fr

Perséphone


avatar

Féminin
Nombre de messages : 262
Age : 23
Date d'inscription : 21/12/2011


Votre personnage
Meute et Grade: Devils. Centurion
Alignement dans la guerre: Devil
Relations:

MessageSujet: Re: Discussion innocente [PV Mephistophélès]   12.01.12 21:50

Il était temps. Simplement, ça faisait longtemps que nous ne nous étions plus parlé. Et ça pourrait nous faire du bien. A moi, peut-être, savoir ce qu'il ressent maintenant qu'il est Dominant. Il a toujours été fait pour ce rôle, même moi je le sais. Et il a toujours été destiné à ce rôle, ces parents étant ce qu'ils sont. Sans critiquer. Je n'ai pas été élevée comme lui, même en étant une HellChild. Devrais-je me considérer comme chanceuse ? Non, peut-être que non. Peut-être que nos parents n'étaient pas aussi dur que ceux de Méphistophélès, mais ils n'étaient pas les vrai tendre. Oui, ils nous aimaient et finalement, ça paye bien. Je les aime, mes parents. Et je ne sais pas où ils sont. Ils doivent être sur les terres Hell, mais sans vraiment savoir. Un jour, peut-être que je les retrouveraient. Un jour, mais pas maintenant. Sont-ils fier de moi, où j'en suis ? Savent-ils ce que je suis devenue ? Probablement que oui. Et tant mieux, d'un côté, je ne devrais pas leur dire. Quand je les aurais retrouvé. Bref, il ne fallait pas trop se concentrer sur eux. Ils n'étaient pas là pour le moment, et je parlais avec le Dominant. Je souriais, rapidement, le regardant s'installer. La conversation promettait d'être intéressante. Et je savais qu'il veillait à connaitre plus ou moins chacun de ses loups. C'était un bon dominant, je devais le reconnaitre. Et je ne niais pas que l'ancien était mauvais, non. Simplement, en tant que Dominant actuel, il était bon. Rien à dire de plus. Finalement, je regardais le ciel, quelques instants. Il devait penser et je le laissais réfléchir. Bientôt, il parlerait. Je le sentais. Alors, baissant mon museau, je le regardais, simplement. Il parlait. « Il y a des Loups en qui je fais une confiance aveugle qui garde la meute quand je ne suis pas là, je n'ai aucune crainte en ce qui concerne leur protection de la meute, ça me permets de temps a autre a relacher la pression. » J'hochais la tête. C'est une bonne chose. Je suis sérieuse, pour le moment. Ça semblait si facile. si naturel.

« C'est une bonne chose que de pouvoir faire confiance à certains loups. »

Affirmais-je. Sans cohésion, nous étions fini. Peut-être que c'est ce qui nous différenciaient des Angels. Nous étions forts et soudés. Les Angels l'étaient-ils autant ? Peut-être que oui, peut-être non. Ces prunelles qui brillaient, ses choses qui ne trompaient pas. Il allait devenir mesquin. S'amuser, comme il savait si bien le faire. Simplement, devrais-je dire. C'était une seconde nature pour lui. Je pouvais être franche, parler du tac-au-tac ou bien être sérieuse. Donner des conseils si je sais. Que dire d'autres ? J'ai plus de défauts que de qualités, sans doute. Bientôt, le son de sa voix. Une voix que je n'avais plus entendue réellement depuis quelques temps. Nos chemins si différents ... « Oh tu sais, si je peux plomber le moral de deux trois incapable lors d'une balade ça ne serait pas pour me déplaire, mais non, ne t'inquiète pas, je ne te ferais pas cet honneur ! Je pense que l'ignorance en ce qui te concerne serait plus approprié ! » J'allais ouvrir la bouche, le rembarrer, mais voilà, peut-être qu'il me connaissait un peu, qu'il se souvenait un peu. Il parlait tout de suite pour éviter que le rembarre. « Mais aujourd'hui j'ai du temps a perdre alors autant discuter avec toi, ce n'est pas forcément plus intéressant que le reste mais la journée se déroulera peut être plus vite qui sait ! » Je regardais son grand sourire, son clin d’œil, et cette attitude qu'on pouvait lui connaitre. Je souriais, mesquine. Oh, je ne pourrais rien dire de plus, mais je trouvais ça très amusant.

« Ravie que tu te mêles au commun des mortels ! » Souriais-je, taquine. « Ou ta journée pourrait devenir très intéressante, tu ne peux pas savoir ... »

Dis-je, avec un grand sourire. Nous nous amusions, simplement. Pas comme étant petits, juste comme nous avions grandi. Je plaçais mes yeux dans ses prunelles flamboyantes. Tout était si compliqué. Il n'avait pas tellement changé, toujours le même et tant mieux pour nous. Je pouvais me souvenir de nos rapports amis simplement parce qu'on m'avait autorisé à lui parler. Parler à ce loup qui semblait différent des autres. Pourtant, il était différent, unique. C'est un loup unique, pour un poste hors du commun. Disons que ça pouvait tout dire, depuis le début. Il redevenait sérieuse. Et pendant cette minute de réflexion, je ne bougeais pas mes yeux. Discrètement, je respirais l'air. Oh, pas un air aussi frais que celui de la Montagne, mais c'était déjà mieux qu'au milieu de tout ces loups. Je ne supportais pas longtemps l'attroupement dans ce campement. Ça me dérangeais. Il fallait dire que j'étais dérangée pour un rien. Susceptible, je sais. « Plus sérieusement, je prends simplement une pose loin de la meute, c'est agréable de temps a autre. Mais pourquoi ressasser le passé ? Dans tous les cas il est douloureux que ça soit de bon comme de mauvais souvenir, dans tous les cas c'est blessant, on regrette ces moments là, soit de ne pas avoir plus profité soit de les avoir tout simplement vécu alors pourquoi ? » Tiens, Méphisto qui prend des nouvelles. Savait-il que mon frère était mort ? Qu'il avait été tué ? Peut-être bien que oui, je n'étais pas sûre. Je secouais discrètement la tête. Répondre sérieusement, maintenant. Réalité, toujours. Je respirais un coup.

« Oui, ça doit te faire du bien, une petite pause de temps en temps. » Admis-je. Réalité. « Disons que tous les moments du passé ne sont pas tous mauvais. Je repense à mon frère et à la manière dont il a été tué. Il ne le méritait pas. » Non, il ne méritait pas un tel sort. « Il ne restera pas impunis. Il faut que j'apprenne à vivre avec ça sur la conscience. » Simplement.

Simplement, comme toujours. C'était dur, mais je devais faire face. Comme toujours. Non, les moments du passé n'étaient pas tous mauvais. Il suffisait de pouvoir les sélectionner. De savoir lequel on préférait. Et moi, j'aimais bien lorsqu'on était petit, que je pouvais parler à Méphisto, à Rakhâsa et mon frère, qu'il soit toujours là. Je souriais, un peu dans le vague, en repensant à tout ça. Mon but premier avant qu'il vienne. Avant que la conversation ne devienne intéressante. Non, il ne se souviendrait jamais de mon frère. Il ne trainait pas beaucoup avec lui. Mais c'était dur de ne plus avoir de famille. Il avait encore sa sœur, lui. Même si ça pourrait toujours être temporaire. On ne peut pas savoir ce qui arrivera. J'espère pour lui qu'elle mourra de vieillesse, dans le campement. Ou qu'elle mourra dans une bataille, au champ d'honneur. Et pas comme un loup tué au bord d'un buisson. Non, j'espérais qu'il ai plus de chance que moi, à ce niveau là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Baphomet

ADMINDon't pray your Gods...

avatar

Féminin
Nombre de messages : 9878
Age : 26
Date d'inscription : 23/09/2006


Votre personnage
Meute et Grade: Dominant
Alignement dans la guerre: Devil
Relations:

MessageSujet: Re: Discussion innocente [PV Mephistophélès]   14.01.12 22:24

Hum... ? Arquant un sourcil étonné quand elle parla de bonne journée, je me contentai d'haussai les épaules, ne comprenant pas réellement ce qui changerait a d'habitude... Une discussion, une rencontre, peut être un combat contre je ne sais qui... Je ne sais pas franchement qu'est ce qui pourrait faire sortir de l'ordinaire cette journée qui me semble être comme toutes les autres... Levant la tête vers le ciel, mon regard enflammé perçant les arbres les empêchaient d'atteindre cette couverture grisâtre qui s'était étalée au dessus de nous. Grimaçant suite a une douleur a la nuque, je froncais les sourcils et finissais par secouer vivement mon large crâne, tentant de me sentir bien, mais je pense que je devrais faire avec aujourd'hui. Enfin, quand elle repris la parole, je posais calmement me yeux vers elle, baissant la tête, confus, quand elle m'apprit la mort de son frère. Je le connaissais, de nom seulement... Disons que les relations entre mâles quand j'étais petit, ca n'avait jamais été mon fort, discutant plus facilement avec la gente féminine. Plissant lentement les yeux, ce fut dans un faible soupir que j'entrouvris la gueule.

    « Il ne faut pas vivre dans le passé... Il ne faut pas l'oublier, mais accepter que ce n'est plus d'actualité... »

des paroles dures ? Oui certainement, mais c'était vrai. Je n'ai jamais perdu quelqu'un qui m'était cher et je pense que me relever serait compliqué... Cela le serait, c'était évidant, mais seulement jusqu'au moment ou je comprendrais que le fait de me retrouver comme ca, ca n'aurait surement pas ce qu'aurait voulut cette personne en question. Non je pense qu'elle préférerait me voir vivre de la ou elle est... Ce ressasser la mort de quelqu'un n'est pas bénéfique pour notre vie, non ca serait même malsain a mon avis, c'est se torturer tout seul que de penser constamment aux morts... Ravalant ma salive en silence, je fis quelque pas en avant, contemplant silencieusement une marre de boue couverte de mousse. Et jetant un bref regard aux alentours, je me rendis ô combien il était dur de remonter le moral de quelqu'un quand la mort d'une personne n'est pas souhaité... Avançant encore légèrement, je me mis a effleurer la mousse d'une de mes pattes avant, et réfléchissait un instant sur ce qu'elle avait dit dernièrement. Et froncant une nouvelle fois les sourcils en signe d'incompréhension, je me retourna vers elle, tentant, tant bien que mal de poser un regard réconfortant sur elle. Ouais désolé, j'suis pas un bisounours qui vient vous faire un câlin dès que rien ne va plus... C'est ainsi, qu'on l'accepte ou non !

    « Et... En quoi c'est bon de se rappeler la façon dont est mort ton frère ? Je n'arrive pas a tout comprendre la je dois t'avouer... Je veux dire, que tu veuilles que sa mort soit venger, que tu veuilles retrouver ceux qui ont fait ca, oui je le conçois, c'est même logique, mais de la a dire qu'il est bon de se rappeler de la mort de quelqu'un, non j'ai un doute sur le fait que ca soit bon de s'en souvenir... »

Ne jamais s'attacher, ne jamais aimer quelqu'un, oui c'était ainsi que mes parents m'avait éduqué et c'est en recroisant Perséphone que je comprends encore mieux ce qu'ils veulent dire par là. Je sais ce qu'il m'attend a présent si Râkshasa viendrait a mourir... Lâchant un grognement contre moi même en ayant cette pensée, j'esquissais un sourire qui se voulais tendre et posa a nouveau mes yeux dans ceux de la Louve... Injecté de sang... A vrai dire autant moi j'me trouve bizarre avec mes flammes qui bougent dans mon regard, mais autant le fait de voir des yeux rouge vermeille m’écœurait presque... Enfin ce sont les Hellchild, ils sont ainsi et dans un sens c'est bon de voir ca... Aussi, je me demande si tout ceux qui ont ne serait ce que les yeux rouge, n'aurait pas du sang d'Hellchild qui coule en eux, aussi infime soit il.

    « Tu sais, j'me souviens que quand on était des casses couilles, tu voulais devenir veuve noire... J'dis pas ca pour te dire ce que j'en pense car la meute est au courant de mon ressentie envers ce grade... Mais tu penses pas que ton frère dans un sens doit être heureux de voir le chemin que t'as pris, et ca spécialement pour lui, et non a cause de lui ? Sincèrement si j'étais ton frère, je pense et ca sans aucun doute que je serais fière d'avoir une sœur comme toi. Préférant casser ses rêves pour atteindre le but ultime et le venger encore et toujours, remplir l'objectif que lui c'était fixé... »

Je ne sais pas du tout si cela la rassuré, la réconforté ou autre chose, non j'en savais quedal parce que franchement c'était vraiment pas le but premier de mes phrases. Lui faisant un signe de tête en l'invitant a me suivre, c'est en l'observant plus spécialement elle que je me rendis compte de la chance que j'avais d'être éduqué par ma famille. Ses parents sont plus laxistes que les miens, beaucoup moins durs malgré leur type d'éducation. Elle en a moins bavé que moi et ca joue maintenant sur elle... Je ne sais pas si c'est positif ou négatif, mais en tout cas, actuellement je suis heureux et fier d'avoir été élevé ainsi et pas autrement. Engageant le pas, je regardais seulement durant quelques seconde pour voir si elle suivait, mais oui, aucun doute, elle n'était pas loin. Me collant comme la puanteur au derrière d'un phacochère ! Non c'est bon je déconne, partez pas ! Allez là !! Enfin, après avoir fait un petit kilomètre, je laissais un sourire se dessiner sur mon visage en regardant a nouveau le ciel. Les arbres morts ne le cachant plus, les marécages étaient un peu plus éclairaient et sincèrement je préférais ca. Me retournant vers la Louve noire, je repensais durant quelques seconde a son frère, ou tout des moins des images que j'avais de lui étant Louveteau, car oui a mes un an, j'avais disparu de la meute des Devil... Moi, comme ma sœur, mes frères, mes parents ainsi que tout le reste de ma famille...

    « Ton frère était un type bien, malgré nos griefs... Ne t'inquiète pas, sa mort sera vengé ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfangel.superforum.fr

Perséphone


avatar

Féminin
Nombre de messages : 262
Age : 23
Date d'inscription : 21/12/2011


Votre personnage
Meute et Grade: Devils. Centurion
Alignement dans la guerre: Devil
Relations:

MessageSujet: Re: Discussion innocente [PV Mephistophélès]   08.02.12 20:14

[Bon, désolée, je recommence avec peu de convictions xD]

C'est vrai que tout ça était dur. C'est vrai que je déteste dévoiler quelque chose de personnel. D'habitude, ça n'arrive jamais. Et pourtant là, en compagnie d'une vieille connaissance ... De mon Dominant. D'un ami, si je puis dire ainsi. C'était quelqu'un qui avait compté pour moi, si infime fut sa présence pendant cette courte année. Oh, j'ai bien aimé être une sale gosse avec lui, c'était très amusant. Je me rendis compte que j'avais eu de la chance, d'avoir pu partager tout ça, avant. Il y avait très peu d'Hellchil et j'étais sûre que mes parents étaient heureux. Heureux du fait que je parlais à quelqu'un de notre sang. Pas à un sang mêlé. Si je pouvais parler de ça. En pensant à eux, je me demandais où ils se trouvaient. Dans le coin ? Quels environs ? Étaient-ils sur les terres d'Hell ? Je frissonnais légèrement. Pourquoi est-ce que je pensais à ça ? J'étais sûre qu'ils seraient fier de moi. J'avais pris un autre chemin, un chemin que mes parents auraient adorés. Ils n'étaient pas pour Veuve Noire. Et finalement, je me demandais si j'aurais pu gérer. Non, je ne pense pas. Ça aurait été un boulot trop difficile. Je ne sais pas si je crois au grand amour ou tout ce qui s'en rapproche, mais je sais que je n'aurais jamais su faire un tel truc. Je parle de truc, mais ce boulot qu'elles font me dégoutent vraiment. Rien qu'à penser à ça, je fis une grimace. « Il ne faut pas vivre dans le passé... Il ne faut pas l'oublier, mais accepter que ce n'est plus d'actualité... » Je réfléchissais à ces paroles. Oui, peut-être. Mais penser à mon frère me rendait plus forte. C'était ma motivation. Et je ne le reverrais que quand je mourrais. Pas de sitôt j'espère. En faite, j'aurais bien aimé avoir une portée avant de mourir, mais ça, ce n'est pas moi qui décide. Le Destin, encore et toujours ... Finalement, je le regardais qui approchait une patte de la mousse verte. J'haussais les sourcils, et écoutais ces paroles. « Et... En quoi c'est bon de se rappeler la façon dont est mort ton frère ? Je n'arrive pas a tout comprendre la je dois t'avouer... Je veux dire, que tu veuilles que sa mort soit venger, que tu veuilles retrouver ceux qui ont fait ça, oui je le conçois, c'est même logique, mais de la a dire qu'il est bon de se rappeler de la mort de quelqu'un, non j'ai un doute sur le fait que ca soit bon de s'en souvenir... » Je secouais imperceptiblement la tête. Non, ce n'est pas ce que je voulais dire, pas tout à fait. J'ai vraiment du mal à m'exprimer face à toi, ça m'énerve ! Tu m'énerves ... non, je rigole.

« Pas la façon dont il est mort ... Tous les bons moments passés avec lui. » Ajouter quelque chose ? « Peut-être aurais-je pu être là pour empêcher tout ça ! » Un instant de réflexion, gueule légèrement ouverte. « Non, ce n'est pas de ma faute. »

Oui, je me résonnais, c'est drôle à dire, mais je m'en fiche. C'était ce qu'il fallait dire et j'hochais la tête, encore dans mes pensées. Je me levais, m'étirais un peu et sautais avec grâce de ce perchoir, évitant me jolie flaque de boue. Je secouais ma tête pour me réveiller un peu, et écoutais. Juste écouter. Nos deux respirations, même pas ensemble. Et avec sa grande respiration, je sus qu'il allait parler. Alors, j'observais la marre de boue, pour changer. Et puis la mousse verte et remplie d'eau. Il avait parfois de ses réflexions, je me méfiais un peu, oui. « Tu sais, j'me souviens que quand on était des casses couilles, tu voulais devenir veuve noire... J'dis pas ça pour te dire ce que j'en pense car la meute est au courant de mon ressentie envers ce grade... Mais tu penses pas que ton frère dans un sens doit être heureux de voir le chemin que t'as pris, et ca spécialement pour lui, et non a cause de lui ? Sincèrement si j'étais ton frère, je pense et ça sans aucun doute que je serais fière d'avoir une sœur comme toi. Préférant casser ses rêves pour atteindre le but ultime et le venger encore et toujours, remplir l'objectif que lui c'était fixé... » Je fis une grimace au début, alors qu'il parlait de Veuve Noire. Oui, je n'aimais pas non plus ce grade, c'était sûre. A la fin de son petit dialogue, je le regardais, observant les jolies flammes dans son regard. Et d'un regard simplement dire merci. Pas besoin de mot pour ça, juste un sourire sincère. Oui, ça m'arrivais ... Rare, hein ? Finalement, il me fit signe de le rejoindre, et je bondissais à ces côtés. Je fais le même nombres de foulées que lui. Me détendre n'avait pas fait partie de mon programme, mais parfois, ça pouvait faire du bien. Les oreilles bougeant dans tous les sens, j'écoutais. Autour de nous il y aurait pu avoir n'importe quel danger. Bien que je n'ai pas peur du danger, d'aucun danger, je me méfiais pour lui. Qui le remplacerait s'il venait à périr, hein ? Oui, mourir ne me faisait pas peur, c'était mon rôle. Après une longue route, nous nous arrêtions. Je voyais un sourire sur son visage, regardant le ciel. Je fis de même, trouvant qu'il faisait plus clair. « Ton frère était un type bien, malgré nos griefs... Ne t'inquiète pas, sa mort sera vengé ! » Je tiltais, le regardant. Un sourire se dessina, rapidement.

« Merci. » Dis-je, simplement.

Alors, je me posais une question. Pas cruciale, mais je me demandais si je pouvais la poser. Après tout, peut-être que s'il savait répondre, j'aurais une réponse à ma sous question ? Je penchais la tête sur le côté, pesant le pour et le contre. Quelques secondes, je me décidais à marcher, d'un pas lent et mesuré, comme mon attitude. J'étais un peu soulagée de ce qu'il m'avait dit. Mon frère sera vengé et j'en étais fière et heureuse. Oui, celui qui l'a tué s'est mis en grand danger. J'étais Centurion, non ?

« Que devient ta famille ? » Demandais-je en murmurant.

Oui, je l'avais vue, ses parents m'avaient accepté dans leur entourage. Et peut-être que s'il savait répondre, je saurais où sont mes parents ? Peut-être les avaient-ils suivit ? Je me demandais vraiment ce qu'ils étaient devenu. Leur montrer ce que j'étais devenue, pour lui. Je ne le regardais pas, j'entendais son souffle à côté de moi et me demandais ce qu'il allait dire ? Qu'il essaye de péter un câble, seulement ... Mais je ne pense pas qu'il réagirait violemment. Au pire, une simple parole et j'hocherais la tête. Simplement, comme toujours. Tout semblait si simple ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Discussion innocente [PV Mephistophélès]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Discussion innocente [PV Mephistophélès]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Discussion]Le Site Du Zéro
» flood discussion
» POWERFUL : Forum de discussion
» Une discussion privée [Pv Eva]
» La mauvaise foi est l'âme de la discussion ? rose (terminé)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wolf Angel :: UN DERNIER MOT, UNE DERNIÈRE PENSÉE. :: 
« c o r b e i l l e »
 :: 
« c o r b e i l l e - d e s - a r c h i v e s »
-