AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le silence des morts [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Le silence des morts [libre]   29.01.11 16:44

- Chaque second conte dans cet univers fou et dévasté. Seuls ceux qui se battaient sur ces terres, pouvaient ralentir celle-ci, mais elle finissait toujours par les rattraper à la course, pour les remettre au droit chemin. C'est bien sur cette terre que le plus grand malheur s'est produit, là où le sang a coulé par litre, les ossements sont des souvenirs du passé qui, nous rappelle que nous sommes ici pour défendre notre peau durant les temps durs et rudes. Le sol a l'odeur et à la couleur du sang est la preuve directe, que même les plus forts des loups peuvent mourir sans que leurs âmes soient emportées par les dieux. Une preuve que l'âme aussi a du temps à perdre. -

* Et voilà que je parle seul. *

Chair qui marchait depuis longtemps, n'avait pas remarqué que le soleil s'était levé et dispersait ses chauds rayons sur sa fourrure froide et sans vie de celui-ci... Cette patte blanche donnait l'impression qu'il était fantôme, tout cela à cause de sa couleur fauve sur le reste de son corps. Ces yeux bleus regardaient chaque centimètre avec détail et aperçus un lièvre couché sur le flanc droit, Il s'approcha et remarqua que celui-ci n'était pas encore mort. En quelques minutes, il avait fini de le dévorer et de le démantibuler.

* un bon petit déjeuné commence bien une journée, non, il manque seulement mon thé. *


Le vent froid qui, venait de se réveiller, refroidissait l'air. Mais Bone-chair, ne se souciait peu de la température, seuls les temps étaient son pire ennemi sur ce monde. Il décida donc de poursuivre sa route. Il connaissait bien cette partie de terre, car jeune, il était souvent venu s'aventurer seul ou avec sa mère adoptive. C'était son endroit préférer, car l'odeur de sang le rendait plus fou qu'il l'était déjà.

- Comme il fait bon d'être seul de c'est temps si, même si le temps, me file entre les pattes -

Il commença à rire et n'aperçut pas l'étranger l'espionné au loin.




Revenir en haut Aller en bas
 

Le silence des morts [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» -La nuit des morts vivants-(Pv Naoki Raidon et Libre)
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wolf Angel :: UN DERNIER MOT, UNE DERNIÈRE PENSÉE. :: 
« c o r b e i l l e »
 :: 
« c o r b e i l l e - d e s - a r c h i v e s »
-