AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ailleurs. A un autre moment. Autrefois... (PV Shurikan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Ailleurs. A un autre moment. Autrefois... (PV Shurikan)   31.12.09 12:49

All this Time that passed...
Shurikan & Abercrombie

    La journée touchait à sa fin. Voilà plusieurs heures que le soleil descendait dans le ciel, et il était déjà presque à l'horizon. Cela ne tarderait plus. Dans moins de deux heures, il ferait nuit noire sur Wolf Angel. La reine de la nuit, la lune, aurait pris possession du royaume de son époux, l'astre de jour. Et sa robe faite d'étoiles recouvrirait le monde d'un voile mystérieux. Protecteur ? Peut-être. Effrayant, aussi. A la tombée de la nuit, les ombres rendraient à Hell son atmosphère terrifiante. La louve soupira. Il fut un temps, plusieurs années auparavant, où ces terres savaient terrifier même de jour. Il fut un temps où ce territoire fut terrible, macabre et horrifiant, la digne terre des Enfants des Enfers. Mais qu'en reste-t-il, aujourd'hui ?

    Fouettant l'air de sa queue, la grande louve parcourut du regard les herbes folles et les fleurs qui recouvraient la terre des combats. Elle se souvenait de s'est battue, ici, autrefois. sur la terre sèche et pauvre, tassée par les griffes des guerriers, meurtrie par les coups perdus, rougie par le sang versé... L'histoire de la guerre. L'histoire qui faisait qu'ils étaient de retour. Tout cela avait été effacé, sans le moindre remords. Dans un accès de rage, la louve se jeta sur les fleurs et les détruisit avec violence. Puis, se rendant compte de l'impuissance de son geste, elle se laissa tomber dans l'herbe haute. Impuissante. Comme avant. Comme ces dernières années. Elle fera ses yeux un moment et laissa sa mémoire l'emporter loin d'ici, dans un monde qu'elle a connu. Ailleurs. A un autre moment. Autrefois...

    Oui, elle revoyait les terres de Hell autrefois, baignée d'une aura de puissance, dans l'éclatante force des Devils. Elle revoyait les siens, même ceux qui étaient déjà parti, alors. Et ceux qui partirent ensuite. Tous... Tous ceux qu'elle avait porté dans son coeur, et qui n'en sortiraient plus. Tous ceux, même, qu'elle avait seulement croisé au détour d'une destinée, d'un hasard, d'un croisement inattendu entre les délicats fils qui tissent notre vie. Ses parents. Ses frères, sa soeur. Son meilleur ami. Son mentor. Les louveteaux de la meute, qui grandissent et deviennent d'autres loups. Celle qui vit encore, quelque part en elle, profitant de la seconde chance qui lui est offerte pour vivre la vie qu'elle n'a pu vivre. Oui, Chemical Romance, sa soeur aînée... Celle-ci, plus que tout autre, a toujours été avec elle. Curieux, n'est-ce pas ? Plus jeune, Abercrombie avait toujours cru haïr cette soeur qu'elle n'avait pas connu, mais que tous avaient connu avant elle. Lorsque leurs regards se posaient sur elle, elle avait toujours cru qu'ils ne la voyaient pas, qu'ils cherchaient l'autre, la disparue, dans son corps. Elle avait crié haut et fort qu'ils ne la trouveraient jamais dans son coeur, qu'elle était différente. Elle avait voulu l'oublier, la détruire. L'empêcher de vivre en elle. Elle n'avait pas su aimer sa fille, qui lui ressemblait encore plus qu'elle-même. Oui, mais voilà, aujourd'hui, elle comprenait. Elle comprenait que nul ne l'avait jamais prise pour quelqu'un d'autre qu'elle-même. Chemical Romance est morte. Morte. Et elle, Abercrombie, vivait sa vie. Elle se battait, respirait. Elle avait aimé. Tout ce qu'elle pouvait faire pour cette louve qui aurait été sa soeur, c'était garder sa mémoire, la garder dans son coeur. Et elle ne la quittait plus, vivait un peu pour elle. Mais c'était elle, et elle seule, qui vivait à présent...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Ailleurs. A un autre moment. Autrefois... (PV Shurikan)   10.01.10 15:27

Wolf Angel.
Ce paradis existait-il encore après tout ces année ?

Me revoilà sur mes terres natales après un long voyage qui avait sculté mon apparence.
Me revoici, chers congénaires. Mais allez vous me reconnaitre ?

Il y a 10 ans de celà, je naquis sur ces terres. Rien de plus banal. Ce n'est que lorsque j'eut à peine ouvert les yeux que je fis la rencontre de celui qui allait devenir mon modèle. Car oui, comme tout les autres, j'ai un objectif, faire de moi quelqu'un de connus.
Malheureusement pour ma pomme, toute ma famille disparue. C'est ainsi que j'entrepris un long voyage. Je me transformais, je devenais plus adulte.

Et désormais me voici de retour sur mes terres natales.
A peine avais-je poser la patte ici, que plein de souvenir refirent surface. A l'Ouest, l'endroit même où je mettais tenu avant mon départ. A l'£st, la direction que j'ai pris pour voir de nouveaux horizons. Le Sud, par là où j'étais revenu.

Mais quels étaient désormais mes envies ? moi même je ne savais pas. Je ne reconnaissais plus mes traits depuis mon départ. Tout le monde ne me reconnaissait plus, peut être avais-je changer. Ma fine silhouette que j'avais avant mon départ avait laisser place à un corps plus musclé. Mes yeux, si doux autrefois, avaient changer. La douce lumière qui les faisaient briller avait laisser une lumière de détermination dans mes pupilles.
Mais bon, ce n'est pas parce que j'ai changer que j'ai décider de changer mon point de vue sur tout le monde, après tout, j'étais toujours moi, Shurikan, fils de solitaire et petit fils de Devil.

Durant mon voyage, j'avais tout fait pour changer. J'avais croiser du monde, je leurs avait donner un faux nom, juste pour pouvoir me foutre de leurs geule, puisque je risquais de ne plus revenir sur mes traces.

Mais maintenant, mon envie était de rentrer.

La guerre avait-elle fassonnée un monde meilleur ?

La guerre avait laisser ses traces. C'était difficile de le nier. On pouvait encore voir les quelques traces qu'avait laisser l'affrontement entre deux meutes. Des coups de griffes par ici, des coups de griffes par là. Cachée derrière un rocher, des traces de sang luisaient au soleil. C'était abérant.
Le paysage s'était modelé comme on modèle un chateau de sable. Il suffit d'une marré pour voir s'effondrer les plus beaux endroit.

C'était clair ici, il y avait eu la guerre.

Je sentis les dernières odeurs. On sentait une odeur nauséabonde, c'était équeurant. Rien qu'en regardant ces terres dévastées, on pouvait voir tout ce qui s'était passer ici. En se concentrant bien, on pouvait entendre le vent qui rapportait à nos oreilles les derniers hurlements des combattants, les coups de griffes qui lacéraient les pierres, faute d'avoir manquer leurs cibles.

Un sourire naquit sur mon visage.

J'avais râté le meilleur... mais est-ce que le pire est derrière nous ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Ailleurs. A un autre moment. Autrefois... (PV Shurikan)   24.01.10 23:10

    (On le situe après les inondations, oki ?)

    Wolf Angel avait souffert, et l'eau excessive gorgeait encore la nature. Beaucoup de plantes s'étaient noyées, une sorte de marée de boue semblait avoir recouvert les terres. Cela mettrait du temps à sécher complètement. Mais Wolf Angel était redevenu plus calme. Le calme après la tempête. Et pourtant, un vent nouveau soufflait. Un vent de suspiscion et de trahison. Qui étaient ces traîtres dont tous parlaient ? Ces espions qui jouaient double jeu, qui se battaient contre leur camp ? Un sourire ironique bien caractéristique étira les babines de l'imposante louve. Elle, qu'était-elle dans tout cela ? Les loups qui la croisaient, que se disaient-ils d'elle ? Savaient-ils, espéraient-ils, craignaient-ils... ? Peut-être était-elle innocente. Dépassée par ces étranges évènements. Peut-être, qui sait, trouvaient-ils leur origine en elle. Elle aurait pu former ces espions, elle en était capable... Ou bien en être elle-même, être une traitresse. Ou encore une tueuse, traqueuse, chasseuse de prime, prête à tout pour assassiner les impies et leur faire expier leur crime... Nul ne le saurait. Ce serait son petit secret.
    La louve redressa soudain la tête. Elle n'était pas seule. Elle entendait le bruit d'un pas calme et tranquille, sentait une odeur, ténue, de mâle. Le vent ne portait pas assez pour qu'elle puisse en dire plus. De quelle meute était-il ? Elle grinça des dents. Que signifiait l'appartenance à une meute, à présent ? Ce critère était désuet, il fallait changer de façon de penser. Les liens de la meute sont morts, la confiance entre pairs ne règne plus. Et le sang de la famille, plus personnel... ?
    La chef des Veuves Noires se releva gracieusement, s'imposant de par sa forte stature dans ce vaste espace découvert. Elle se tourna vers le mâle qui approchait, finit par le repérer. Elle afficha un sourire tout simplement sublime et avança vers lui d'une démarche souple. Elle était d'une taille impressionnante et dominait le mâle. Une loup remarquable, on ne pouvait le nier. Reine de la séduction. Talentueuse espionne. Redoutable tueuse... Elle manqua de faire tomber le masque en reconnaissant une odeur de souffre assez marquée qui contribuait à l'identité olfactive de l'inconnu. Les puissantes fragrances qu'il dégageait -un solitaire, sans doute, à en juger par l'originalité et la diversité des odeurs qui l'accompagnaient- la masquaient presque, mais Abercrombie la connaissait assez pour la repérer malgré tout. D'ailleurs, bon nombre de Devils s'en seraient également aperçu. Elle, d'autant plus... Elle considéra le mâle avec plus d'attention, et son sourire se fit imperceptiblement plus sincère. La curiosité se mit à briller dans ses yeux d'or. Qui était-il, cet inconnu à la lointaine odeur de souffre ? Où leurs racines se rejoignaient-elles ? Saurait-il déceler, sous son habile camouflage, une odeur semblable à la sienne ? Un descendant de Baphomet...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Ailleurs. A un autre moment. Autrefois... (PV Shurikan)   25.01.10 17:56

( Aucun soucis ^^ )

La catastrophe avait engendré un vrai chamboulement du paysage.

Plus rien n'était comme avant. La terre avait changer en si peu de temps à cause de cette catastrophe.

De temps à autre, une poche remplit d'eau était visible sur le sol. Trompeur, celà pouvait causer la perte de petit louveteau qui n'arriverais pas à retenir l'aspect de ce danger.

La terre était humide. On ne pouvait le nier. Les traces profondes dues à mes pas ne pouvait cacher ce que je souhaitais cacher, ma présence.

Bien au delà de mon envie de revenir sur ces terres, mon simple désir était d'être invisible aux yeux de tous. Passer inaperçu.

Dommage, je pensais que j'étais invisible malgré ma silhouette sombre tachée de boue. Il suffisait de voir le regard que jetais cette congénaire pour voir qu'elle m'avait vu. Un regard de part et d'autre de moi et je plongeais mon regard dans le sien.

Envoutant. C'était la seule sensation qui me submergea quand celle-ci commença sa démarche plus que bizarre.. Que me voulais t-elle ?

De part sa taille, on pouvait remarquer qu'elle avait acquis de l'experiance. Un instant, je me sentis ridicule en face d'elle. Mais je n'avais pas envie de montrer ma première impression : parce que j'étais moi. Ce n'est pas toujours la taille qui faisait le poids pour le vainqueur.

Aucune envie de me battre. Un soupir, et je fixais cette forme qui continuait de dandinée, non mais vraiment.

" Arrêtez de vous dandinnée ainsi, vous allez vous bloquer le bassin ! "

( je sens que Shuri va s'en prendre une =O )
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Ailleurs. A un autre moment. Autrefois... (PV Shurikan)   28.03.10 12:35

(MDR, elle va pas aimer. xD)

    Le mâle la regardait avancer vers lui, sans un mot. Parfois, son expression semblait se modifier un peu, mais le changement était imperceptible et, en un instant, il retrouvait un air impassible. Habituée à décoder les tics involontaires, les tressaillements de la peau, la Devil supposa qu'il bloquait toute réaction, préférant masquer ses sentiments. Prudence. Bon calcul, surtout en ces temps troublés. Elle vit tout de même qu'il la fixait avec insistance. Mais elle crut, au bout d'un instant, déceler une lueur d'exaspération dans son regard franc. A l'entente de ses paroles, elle releva fièrement le menton, le dominant totalement, et son sourire ironique s'étira davantage.

    « Qu'est-ce qu'un petit moucheron comme toi vient faire par ici ? »

    Elle ne prit pas la peine de relever sa pseudo-plaisanterie ridicule, mais son ton était piquant. Les yeux d'or de la femelle ne le lâchaient pas. Trouverait-il une raison satisfaisante, ou devrait-elle lui faire passer un mauvais quart d'heure ? Hors de question qu'elle joue la nounou avec un impertinent comme lui. Qui était-il pour oser ainsi critiquer l'art, la Beauté personnifiée ? Déjà, la louve le voyait incliné à ses pattes, implorant son indulgence, quémandant un peu d'attention. Elle le voyait, consumé de passion, frémir dès qu'elle daignait baisser les yeux vers lui, à chaque parole envenimée qu'elle daignerait lui lancer, déchiré de ne pas obtenir plus de douceur de sa part, mais trop faible pour mépriser ses mots, aussi durs puissent-ils être...
    Avec un soupir, la louve sortit de sa rêverie. Son boulot lui montait à la tête. En plus, les jeunes innocents comme lui -il était pur comme neige, c'était visible- étaient les plus durs à rabaisser de la sorte. Et puis, qui sait, peut-être n'était-ce qu'une maladresse. Peut-être n'était-il pas aussi ridicule qu'il en avait l'air. On dit tous des bêtises, parfois.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Ailleurs. A un autre moment. Autrefois... (PV Shurikan)   28.03.10 16:34

Son manège avait fonctionné, malgré le fait que la plaisanterie était sortie de sa geule sans le vouloir. Il ricanna de la réaction qu'elle eu lorsqu'elle lui répondit. Décidemment, tout le monde était susceptible de nos jours.
Il suffisait juste d'ouvrir sa geule pour mettre un congénaire en pétard, bientôt, le simple fait de respirer va faire monter tout le monde sur ses grands chevaux.

" Je vais jouer avec votre humour. Mais à ce que je saches, les mouches sont libres comme l'air, ce n'est pas un obstacle qui va les empêcher de voler ! "

Il sentait qu'il allait s'en prendre une, mais après tout, il n'avait pas résister au "menace" de sa congénaire. Ce n'est pas une insulte, car après tout, il était libre d'aller où il voulait en tant que solitaire. Quoi que, avec toutes les années où il n'étais pas sur WA, peut être que le règlement avait changer...

" Je vois pas où est le mal, je suis ici de mon plein grès, je n'ai PAS ENCORE fait quelques chose de mal. Y a un mal à ça ?! "

Il pourrait presque qualifier la femelle de sergent qui s'évissait sur des terres, juste pour prouver que les femelles étaient capable de meuner les mâles. Il n'était pas sexiste, puisqu'après tout, il ne faisait rien de mal, il n'était pas dans une meute ennemi et n'avait pas fait de bêtise.
Encore une autoritaire, il avait le malheur de tomber desus !

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Ailleurs. A un autre moment. Autrefois... (PV Shurikan)   28.03.10 19:39

    La louve se dit qu'elle avait bien fait de se calmer un peu. Il avait de la jugeotte, le jeunnot ! Enfin, elle disait jeunnot, mais il n'avait pas l'air si jeune que ça. Elle sourit avec moins d'arrogance, mais sa voix sifflait toujours avec ironie. C'était naturel, chez elle, elle n'y pouvait rien. Ca revenait tout seul. Sauf lorsqu'elle jouait le jeu avec un mâle, parfois, une proie...

    « Bien répondu, petit moucheron. ♥ »

    Elle alla jusqu'à lui adresser un clin d'oeil. Elle aimait son humour, sans doute. Elle le détailla un instant. Il n'avait encore riens fait de mal, hein ? Comme si un adorable petit bout de mâle comme lui pouvait faire quoi que ce soit de mal, surtout face aux Devils. Mais ses paroles venaient de confirmer ce dont son odorat l'avait averti : c'était bel et bien un solitaire. D'ailleurs, il sentait beaucoup de fragrances exotiques, étrangères, qu'Abercrombie n'avait jamais senti sur Wolf Angel. Sans doute avait-il exploré de lointains horizons. Etait-il de retour ? Ou bien foulait-il ces terres pour la première fois ? Existait-il d'autres membres de la famille du Diable, ailleurs sur Terre ? Cette perspective secoua la louve. C'était tentant d'y croire, mais c'était peu probable. Elle le considéra avec intérêt, oubliant son irritation passée pour se souvenir de la curiosité qui l'avait poussée à l'aborder.

    « Dis-moi, d'où viens-tu ? »
Revenir en haut Aller en bas

Shaytan

MERCENAIRERoxxeur.

avatar

Féminin
Nombre de messages : 5784
Age : 25
Date d'inscription : 26/07/2006


Votre personnage
Meute et Grade: Mercenaire
Alignement dans la guerre: Neutre
Relations:

MessageSujet: Re: Ailleurs. A un autre moment. Autrefois... (PV Shurikan)   28.03.10 20:23

    Attention aux 15 lignes Night' Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tropcurieux.com

Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Ailleurs. A un autre moment. Autrefois... (PV Shurikan)   30.03.10 18:25

Dans un premier temps, le loup fut étrangement étonné. Pas parce que le ton s'était calmer, mais parce qu'elle n'avait eu besoin que d'un regard pour l'apprécier, bien qu'il ne lui avait rien demander.

Shury voulait dire quelques chose, mais les mots restèrent bloquer au fond de sa gorge, il garda la gueule ouverte, bien que quelques instants après, il la ferma.

Il passa en revue la femelle. Elle sembla assez mature, parce qu'un autre congénaire ne se serait pas gêner pour le casser, mais de là à le complimenter ou presque, il en resta bouche bée. Enfin quelqu'un qui gagne de la maturité avec les années, et non pas de la bêtise. Hourra !


" Je suis impressionner. Un autre n'aurait pas hésiter à répliquer, bien que je ne cherche pas tellement la merde à chacun. Mais de là commencer à m'apprécier, je suis sans voix. Votre sagesse doit être intense !

Mais pour le reste de la question, Shurikan hésita. Car après tout, il n'était pas obliger de tout dire d'un seul coup. Quoi que, trahir la "confiance" que lui avait donner ceux qu'ils rencontraient n'était pas tellement son genre...


" Je suis né sur ces terres. Mes terres natales sont ici. Je suis né solitaire, je vivrais solitaire, je mourrais solitaire, bien que j'ai quelques hautes origines Devil... Et vous ? "

Pour cette fois-ci, il promit de se calmer, malgré le fait qu'il se méfiait toujours de l'eau qui coule. Tellement de chose s'était dérouler, début d'une trahison. En cette période, il fallait se méfier de tout, même de nos amis, parce qu'ils pouvaient toujours dire quelques chose sur certains partenaires pour les trahirs. Mais cette fois-ci, cette louve lui semblait bien étrange...

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Ailleurs. A un autre moment. Autrefois... (PV Shurikan)   31.03.10 17:50

    (Ah mince, désolée Manwë, je faisais plus attention !)

    Les temps étaient troublés, en effet. Après cette terrible inondation, qui avait contraint la plupart de la faune du territoire à entreprendre un voyage à hauts risques, et dont les eaux restantes étouffaient encore la terre et noyaient la flore, les loups voyaient naître l'ère du contre-espionnage. Des doubles espions, formés par des traîtres, sillonnaient Wolf Angel, se faufilaient dans les meutes... Il était quasiment impossible de les repérer. Un sourire étrange étira les babines de la louve, mais cela ne surprenait pas trop, de l'extérieur. Il était évident que ce genre de sourire inquiétant faisait partie du large répertoire de la femelle. Oui, on peut dire qu'il avait bien choisi son moment pour remettre les pattes ici, lui ! Il devait se sentir un peu dépassé par les évènements. D'autant plus que les choses vont vite, sur Wolf Angel, et qu'il ne se passe pas une année de calme complet. A combien de rébellions, de batailles, de catastrophes, avait-il échappé !
    Les yeux d'or de la Devil brillèrent lorsqu'il mentionna de hautes origines chez les siens. Ca, elle le savait déjà, il n'y avait pas d'autre explication possible à son odeur de souffre, lui qui n'était pas Devil. D'ailleurs, s'il ne l'avait jamais été, mais que l'odeur des Enfers l'accompagnait encore, quand bien même son père eut été Devil, il ne devait pas être n'importe qui. Obligatoirement un sang pur, un HellChild. Sûrement même plus que cela... Curieuse au plus haut point, la louve releva le menton lorsqu'il lui céda à son tour la parole.

    « Je suis née dans les montagnes des terres neutres, auprès de mes illustres parents. Je suis la dernière fille de Baphomet et de sa compagne, Bloody Dream. »

    Elle avait légèrement insisté sur le mot « compagne » car, dans son coeur, il était important de souligner que celle qu'il a réellement aimé, et ce jusqu'à sa mort, était sa mère. Et non pas cette succube de Zéphyra, qui l'avait abandonné et avait ensuite tenté de le reprendre, comme s'il lui appartenait. Bloody Dream avait souffert du retour de la fille du Vent. Elle avait vu son seul amour s'éloigner, allant jusqu'à oublier les Devils. Seule, elle avait veillé sur la meute, en cette période de troubles, se forçant à rester forte pour eux, pour Lui, même s'il semblait l'avoir oubliée, comme il avait autrefois su oublier la belle Zéphyra. Mais il avait fini par revenir vers elle... Après des lunes passées dans l'erreur, il était revenu vers celle qui n'attendait que lui. Curieusement, il mourut avant elle. Elle ne lui survécut pas longtemps et trouva la mort avec honneur, loyale envers les siens et fidèle à elle-même jusqu'à son dernier souffle, son dernier sourire.
    Une pointe de fierté vibrait dans sa voix assurée. Elle admirait énormément ses parents, et était particulièrement fière d'être leur fille. Quelque part, elle était émue : cela faisait si longtemps, qu'elle ne s'était présentée de la sorte... Au cours des années passées, alors que les Devils n'étaient plus sur ces terres, elle avait, comme les autres survivants, vécu en proscrite, cachée dans les montagnes qui l'avaient vue naître. Abattue, elle avait vécu seule pendant plusieurs années. A présent que la meute s'était reformée, elle n'avait plus à se présenter de la sorte : ses ocngénères la connaissaient, et ils connaissaient également ses origines. Quand aux éventuelles autres rencontres qu'elle pouvait faire, les générations s'étant succédées, beaucoup ne connaissaient pas Baphomet ni Bloody Dream, l'imposant couple Alpha qui avait autrefois régi les Devils. Mais lui, si le sang des Précieux enfants des Enfers coulait dans ses veines, comme il le laissait entendre, il ne pouvait que connaître ces deux noms. Les yeux brillants, elle guettait sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Ailleurs. A un autre moment. Autrefois... (PV Shurikan)   31.03.10 19:20

Shurikan tilta. Avait-il bien entendu ? Est ce que cette louve avait bien parler de ses grands parents ?

Sur le coup, le loup ne pipa mot, le temps de digérer les paroles. Bon sang, quel choc celà lui avait fait lorsqu'il avait entendu le nom de son vénérable grand père.

" Quel choc. Malgré la distance, je n'ai cesser de penser à mon grand père. Mais en entendant ça, je suis tomber des nus... Moi qui pensait être le dernier ou l'un des derniers, apprendre qu'il existe encore une des descendantes de cette lignée... C'est la meilleure nouvelle... "

Il n'arrivait plus à dire des syllabes, des mots ou une phrase correctement, encore sous le choc. On peut dire que les prières en honneur de sa famille ont été excaussées.


" Je suis moi même un fière descendant de cette honorable famille. Mon père était l'un des fils de Baphomet alors que ma mère était une simple solitaire. IL l'a accueillit dans sa famille après l'avoir sauver d'une mort certaine. Je n'en sais pas plus. Shruikan & Anoka Tyo. Mort d'une façon etrange. Leurs corps encore chaud et mutiler, au fond d'un précipice. Je ressentit encore l'émotion que je ressentais lorsque j'avais vu les cadavres de mes parents. "

Bien qu'il ne le montrait pas, il était deçu de ne plus avoir de famille. Mais bon, c'était ainsi, il devais bien disparaître un jour. Ils étaient bien là en haut, ensemble, en compagnie de leurs parents respectif !

" C'est un honneur de voir que je me suis fais des idées durant des années, et tout celà pour rien. J'ai perdu du temps à vouloir partir, au lieu de rester.. "

La vérité était bien difficile à avaler, sur ce coup...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Ailleurs. A un autre moment. Autrefois... (PV Shurikan)   01.04.10 20:49

    La louve redressa vivement les oreilles en le voyant ouvrir de grands yeux tout ronds. Ben quoi, il avait avalé sa tétine, le petiot ? Mais malgré tout, elle jubilait intérieurement. Sa réaction prouvait qu'elle en s'était pas trompée : ils avaient nécessairement des racines communes qui se rejoignaient quelque part -pas très loin. Mais où exactement ? La réponse vint assez vite : le petit-fils de Baphomet, son neveu, quoi. Abercrombie retint un sourire ironique en se disant que cela expliquait soudain pourquoi elle le considérait comme clairement plus jeune qu'elle, alors qu'il devait avoir plus de dix ans. Attentive, elle retint les noms de ses parents. Shruikan et Anoka Tyo. Oui, elle avait entendu parler de Shruikan. Fils de Zéphyra. Mais Aberie ne s'attarda pas sur ce détail : elle savait que cela constituait un sujet sensible, pour elle, et elle ne souhaitait pas se lancer là-dedans pour le moment. D'ailleurs, elle n'avait aucune envie de froisser le jeune loup à cause d'une telle histoire : pour peu qu'il soit aussi fier de sa grand-mère que de son grand-père... La louve lui témoigna beaucoup d'enthousiasme par un large sourire, sans ironie -ce qui était, il fallait l'avouer, très rare. Elle le considéra des pattes aux oreilles, le détaillant avec attention. Elle ne retrouvait pas beaucoup de Baphomet en lui... Mais l'odeur ne pouvait pas tromper.

    « Ainsi donc, nous sommes deux ! »

    Elle réfléchit, et admit qu'il lui fallait rectifier.

    « Enfin, trois. Je connais une cousine à toi : la fille du frère de Shruikan. Dreamcatcher, ton oncle, fut celui qui succéda à Baphomet en tant qu'Alpha des Devils. J'ignore si tu étais encore ici lorsque cela arriva... Quoi qu'il en soit, sa fille, Reowyn, est toujours vivante. C'est l'une de mes petites Veuves Noires. »

    Elle avait prononcé ces derniers mots avec une voix câline qui n'avait, cependant, rien de rassurant. On aurait plus dit qu'elle parlait de son jouet préféré que de louves. Mais c'était un peu cela : elles étaient ses petites poupées. Enfin, les siennes et celles d'Hypnôse. C'était systématique : les plus brillantes des Veuves Noires, les chefs, étaient très possessives envers leurs petites diablesses.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Ailleurs. A un autre moment. Autrefois... (PV Shurikan)   04.04.10 19:11

Le loup écouta attentivement et avala une à une les paroles de la louve. On pouvait facilement comprendre le dévouement de celle-ci dans tout ce qu'elle racontait, ainsi qu'une grande once de fierté. S'en était presque émouvant.

Mais sa concentration augmenta lorsqu'il compris qu'il n'avait pas seulement qu'une tante en vie, car d'après ce qu'elle avait avancer, il avait encore des cousines, quelques part sur Wolf Angel. Un sentiment d'empressement bouillit en lui. Il voulait voir l'apparence des autres de sa famille. Il se controlait tout de même, ne voulant montrer aucunement son pic de folie. Il avait sa fierté.

" C'est surprenant de voir que malgré tout ce que je pensais, une partie de la famille est encore vivant. Mais sur le coup, je me sens un peu con de ne pas être en courant de celà. Car après tout, je suis partie durant des années. Ils ont eu le temps de procréer. "

Shurikan se tut, ne sachant dire maintenant.

" Mais maintenant que j'y pense, Père ne m'avait pas dit qu'il avait d'autres soeur et d'autre frère et Grand père ne m'avait pas dit qu'il avait eu d'autre enfant mis à part mon père. J'en apprends des belles et des pas mûres... Dans quelle meute sont-il ? On t-il prit comme moi le simple plaisir d'être libre comme l'air ? "

Voilà, maintenant, il était curieux de tout. Il ne détourna pas son regard de la louve, en attente d'une réponse comme d'un chien domestique qui attendait sa nourriture. Il avait envie d'en savoir plus, parce que durant ces années, il avait grandit dans la solitude.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Ailleurs. A un autre moment. Autrefois... (PV Shurikan)   11.05.10 16:57

|| Up Ni'chou, réponds si tu peux ^^
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Ailleurs. A un autre moment. Autrefois... (PV Shurikan)   01.06.10 15:22

(Me voilà, ma Shuu'pi :3)

    La louve s'amusait de le voir si excité. Ce devait être son âme fraîche qui lui faisait penser à un enfant, malgré son âge avancé. Son neveu –cette évocation la fit à nouveau sourire– devait avoir conservé une âme de louveteau. Sa joie était communicative, et il l'exprimait avec une simplicité et un naturel qui étaient rafraîchissants, en ces temps bien sombres. Pourtant, bien qu'elle paraisse plus réservée –par habitude, sans doute– la louve partageait son bonheur. Quelle joie de voir se reconstituer une famille, de savoir que d'autres conservent dans leurs coeurs la mémoire de ceux qui nous sont chers ! Désormais, elle savait qu'elle aurait quelqu'un avec qui partager ces souvenirs. Elle n'aurait plus la sensation que la mémoire de ses parents glissait doucement dans l'oubli. Elle passa un petit coup de langue sur sa truffe humide. Amusée, elle l'écoutait parler rapidement, poser des questions comme un louveteau impatient, qui ne pouvait attendre les réponses, tant il était avide de savoir. Ah, les enfants de Baphomet. Voilà un sujet qui pourrait occuper longtemps... Il y avait tant à dire ! La louve, qui avait pris soin de se renseigner précisément sur ses origines, serait à même de lui répondre. Elle avait de l'histoire de sa famille une connaissance quasi-parfaite. Combien d'heures avait-elle passé à chercher des renseignements sur sa mystérieuse et ô combien nombreuse fratrie ! Elle se souvenait encore de ces prises de têtes, afin de ne pas tout mélanger.

      « Mets-toi à l'aise et écoute bien. C'est une longue histoire que celle des nôtres. »

    Avec un sourire ironique, la Veuve Noire s'assit gracieusement et creusa dans sa mémoire, afin d'être sûre de ne pas oublier le moindre détail.

      « A vrai dire, notre famille fut autrefois une famille particulièrement grande. Quitte à t'en parler dans les détails, autant remonter à ce qu'était, dès sa naissance, la famille de Baphomet. Tu sais, j'imagine, qu'il était le fils d'Ifrith et de Lilith, le couple qui régnait à cette époque-là sur les Enfers. Baphomet avait un frère aîné, Méphistophélès, avec lequel il entretenait une relation... compliquée. Méphistophélès a lui aussi foulé les terres de Wolf Angel. Sa vie fut elle aussi particulièrement compliquée, je ne saurais te dire exactement combien de descendants il a pu avoir, mais il demeure une chance que certains d'entre eux soient encore en vie. Il s'est battu aux côtés des Angels, par esprit de contradiction : il haïssait son frère cadet, le jalousait. L'essentiel les opposait : Baphomet était le fil prodige, celui qui avait les faveurs du Diable, la réussite. Sa naissance avait mis fin à l'heure de gloire de Méphistophélès, qui devint un paria, l'échec. Lorsqu'enfin il parvint à... sa voix s'étranglatuer Baphomet, plus rien ne se mit en travers de ses ambitions. Il finit par réintégrer les Devils, entraîna les Hellchildren, et redescendit aux Enfers, défia son propre père, et devint le nouveau Diable. C'est désormais lui que nous vénérons... »

    Sa voix se troubla à nouveau, et la louve espéra que Shurikan mettrait cela sur le compte de la mort de son père, et non sur le départ de Méphistophélès lui-même. Mais elle se reprit vite et poursuivit son récit, qui était loin d'être terminé.

      « Quand à mon père lui-même, il eut une grande descendance, que j'ai eu, à vrai dire, beaucoup de mal à répertorier. Remonté sur Terre, envoyé par son père pour prêter main forte aux Devils, il en devint rapidement le sous-chef et conseiller de l'Alpha de l'époque, Thunder. Il était entre-temps tombé amoureux d'une louve d'une rare beauté : Zéphyra, fille du Zéphir. Elle mit au monde deux louveteaux dont il était le père : Shruikan, ton père, et Dreamcatcher. Je ne te conterai pas l'histoire de Shruikan, que tu connais sans doute bien mieux que moi. En ce qui concerne Dreamcatcher, il a longtemps été inconnu sur Wolf Angel. En effet, un jour, Zéphyra disparut, avec ses fils. Baphomet a beaucoup souffert de son départ. Puis, après plusieurs années, il fit la connaissance d'une jeune Devil, qui s'était faite remarquer par sa bravoure et son intelligence alors qu'elle n'était encore qu'une loupiotte : Bloody Dream, ma mère. »

    Un sourire, Abercrombie marqua une courte pause.

      « Elle l'admirait depuis son plus jeune âge. L'ayant remarquée, Baphomet la prit sous son aile. Il vit en elle une jeune louve pleine de potentiel, dévouée. Il l'entraîna, lui fit intégrer les Tueurs d'Elite alors qu'elle venait à peine de passer à l'âge adulte. Ayant tout d'abord hésité sur la nature de ses sentiments à son égard, il finit par se rendre compte qu'il l'aimait profondément, et la présenta donc aux Devils comme la nouvelle femelle Beta de la meute. Puis Baphomet défit Thunder en duel, et il forma donc, avec Bloody Dream, le nouveau couple Alpha. Elle se montra digne de sa confiance et ils formèrent un couple célèbre et glorieux. Ton père reparut alors sur Wolf Angel, comme resurgi du passé. Mais les retrouvailles furent heureuses, et Shruikan accepta rapidement ma mère. Ils eurent leur première portée assez rapidement, elle étant encore toute jeune. Naquirent alors : Anwyn, Chemical Romance, Romanticide, Lost Destiny, Xirzy... Il est possible que j'en oublie. Tes parents étaient présents lors de leur naissance –il me semble que tu n'avais pas encore vu le jour. Chacun, en grandissant, prit une route différente, et ma mère souffrit de leur absence... D'autant plus que Zéphyra revint alors, accompagnée de Dreamcatcher. Baphomet, troublé, crut voir renaître son amour pour elle. Sa vision l'ensorcela. Indécis, confus, il délaissa les Devils, s'éloigna de Bloody Dream, et se consumma d'une passion violente pour la délicieuse fille du Vent. Quand à Dreamcatcher, il ne put accepter qu'une louve ait pris la place de sa mère dans le coeur de Baphomet. Bloody Dream se retrouva donc seule, à devoir gérer la meute, délaissée par celui qu'elle aimait. L'une de ses filles la haïssait et se battrait probablement aux côtés des Angels au cours de la bataille qui viendrait. La plupart de ses autres enfants avaient disparu sans laisser de traces, sauf une, atteinte de folie, qui mourut très jeune. Le choc fut terrible pour Bloody Dream, mais elle refusait de se laisser abattre, elle demeura forte. Zéphyra finit par repartir. Au bout d'un certain temps, Baphomet décida de céder la main : il confia les rênes de la meute à son fils, Dreamcatcher –ton oncle, donc, qui prit le poste avec sa Louve, Sacramenter. Ils eurent des louveteaux, dont seule Reowyn est encore en vie. Quand à Baphomet, il disparut. On sentait parfois sa présence, il passait sa vie entre les Enfers et Wolf Angel, errant comme un fantôme. Et Bloody Dream, seule, se battait contre ses propres fantômes, refusant de s'incliner face au destin, refusant de se livrer au désespoir comme sa mère, comme sa fille. Beaucoup de temps passa ainsi. Puis, un jour, ses pas croisèrent ceux de Baphomet, au cimetière. Les retrouvailles se firent à l'amiable, Bloody Dream refusant de lui montrer sa douleur. Puis, Baphomet avoua l'aimer encore. Le retour de Zephyra lui avait fait tourner la tête, mais il se rendait compte qu'elle ne méritait pas la confiance qu'il avait placée en elle. Loin de lui en vouloir, ma mère accueillit son retour avec tendresse, comme elle avait toujours été là pour lui. Leur seconde portée comportait quatre louveteaux. Le temps qu'ils passèrent ensemble à partir de ce jour fut pleinement heureux, mais bien court. Baphomet décéda d'une sorte de cancer qui rongeait les entrailles de certains Démons. L'un de mes frères décéda alors que nous n'étions encore que des enfants, et sa mort signa également celle de Bloody Dream. Mais ma mère mourut dignement, suite aux blessures que lui avaient inffligées Shadow Night, la Dominante Angel de l'époque, et sa Beta. La meute porta son deuil un long moment. Quand à moi, je tâche depuis ce jour de lui faire honneur. J'ai perdu mon frère et ma soeur de vue depuis le soulèvement Angel, il y a quelques années, qui marqua l'extermination des Devils. J'ignore s'ils sont toujours en vie, quelque part, loin d'ici. »

    Abercrombie marqua une nouvelle pause, et laissa un rictus ironique glisser sur son visage.

      « J'ai moi-même donné naissance à deux louveteaux, il y a maintenant plusieurs années. Un mâle et une femelle. Ils ont grandi, depuis. Je les ai plus ou moins perdus de vue. Nous n'avons jamais été très proches... Je sais que ma fille fait partie de mes petites Veuves Noires, mais cela fait longtemps que je ne l'ai pas vue. Quand à mon fils, j'ignore ce qu'il est devenu. »

    Elle se tut et, cette fois, un long silence s'installa sur la terre dévastée. La louve considéra le mâle avec une lueur malicieuse, cherchant à savoir s'il avait réussi à tout suivre, ou s'il avait décroché à un certain moment.

      « Voilà, tu connais tout l'histoire de notre famille, à présent. Tu en sais autant que moi. »

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Ailleurs. A un autre moment. Autrefois... (PV Shurikan)   01.06.10 16:35

( Pirée, toi t'es motivé à écrire un texte comme celui-là, j'adore !!!!! )

Shurikan ne quittait plus la louve des yeux, émerveillé par l'histoire qu'elle allait lui raconter. En cet instant, il ressemblait plus à un enfant à qui on lisait une histoire qu'à autre chose. Etant fière de sa famille, il se devait de tout savoir sur les membres qui la regroupaient depuis des décennies. Évidemment, l'histoire qui commençait bien avant sa naissance était inconnue à ses yeux. C'est à cette partie qu'il ne pipa mot et resta le plus concentrer possible.

Dans le récit, il apprit enfin le nom de ses ancêtres. Alors comme ça, il avait du sang de démon en lui ? Etait-ce ces envies passagères de tuer ceux qui l'emmerdais dans un certain point qui lui avait fait penser à ses origines ? Sans doute. Encore une fois, il porta une grande attention lorsque la louve avait prononcé le nom de son grand père. De lui, il avait garder un vague souvenir qui s'était passer durant son enfance, ou du moins, durant les quelques fois où il lui avait rendu visite à lui et au reste de la portée. Un loup extraordinaire, à la carrure imposante, sa silhouette plus sombre que la nuit la plus étrange. Mais un caractère en or, prêt à tout pour protéger sa famille. Car il en avait eu de tout les coins. Ses fils lui avait donnés une sacré paire de descendant à son actif, ce qui avait énormément agrandit la famille en elle même. Même les petits fils avaient eu des petits. De là haut, Shurikan en été certain, il était fièrement entrain de contempler sa famille et tout son entourage, guettant aussi la bataille finale qui devait rassembler les Devils et les Angels, meute qu'il n'a jamais su exterminer de part leurs nombres. Mais puisque les Devils avaient recruté de forte tête avec leur entrainement intensif, il avait une chance de remporter avec un plus petit pourcentage de blesser dans la meute qu'avant.

A cette idée, un sourrire naquit sur le visage du loup. S'assillant doucement tout en machonnant encore les paroles de la louve entre ses dents, Shurikan pensait à tout le monde. Il aurait tout donner pour voir ne serait-ce qu'une partie de sa famille. Car malgré les apparences, elle lui manquait, c'était certain. Il n'avait pas montrer beaucoup d'amerture quant à la mort de ses parents, mais au plus profond de lui, il en souffrait. Peut être avait-il fait une bêtise de partir et de revenir avec la mort de ses parents pesant sur son dos...


" Jamais je n'aurai penser à gratter mes origines plus loin que celle de mon grand-père. C'est bête. J'apprends de nouvelle chose à presque 10 ans, alors que d'habitude, quand on nous raconte quelques chose comme une histoire, c'est plutôt au louveteau à qui elle s'adresse. J'ai l'impression de rajeunir en l'espace d'un instant. Connaitre tout ce qui c'est passer avant moi me fait le plus grand bien. C'est maintenant que je peux être fière de ce que mes ancêtres m'ont laisser et de tout ce qu'ils ont fait. Je suis comblé. Je n'ai jamais autant admirer tout ceux qui ont perpétués les générations jusqu'à moi... Et le simple fait de savoir que je ne suis plus le seul descendant de ma génération m'enleve un poids énorme de mes épaules. J'avais peur de ne pas combler cette chaine qui augmentait chaque année. Je n'ai pas de mot pour faire comprendre ce que je ressent en ce moment... Evidemment, je vous remercie de m'avoir accorder un peu de votre temps pour me raconter cette fantastique histoire qu'est la notre... J'avais tenter de renier tout ce qu'était mon passé, mais maintenant que j'ai mis des réponses à mes questions, je ne peux que faire l'éloge des "anciens". C'est fantastique ! "

On pouvait voir qu'une certaine étincelle iradiait des yeux du loup. Maintenant qu'il avait enfin la véritable histoire de ses origines devant les yeux, il pouvait dormir sereinement. Il pouvait être fière de ce qu'il était devenu, et voulait absolument faire honneur à Baphomet, ne voulant pas être classer dans une partie qui ne ressemblait pas à sa famille. Il voulait désormais être submerger par le caractère, le physique de son grand père. Il s'était toujours jeter la faute dessus, croyant qu'il aurait pu sauver son grand père d'une morte certaine. Mais maintenant qu'il savait que la maladie était incurable, un poids s'était détaché. N'empêche, il aurait fait son possible pour profiter des derniers instant avec tout sa famille, et malheureusement, il avait fait le choix de partir très loin...

Il se retourna vers la louve qui était devenu muette en guettant une réaction de sa part. Son premier dialogue avait sonné comme un monologue pour lui. Elle avait préférer se taire que de dire quelques chose, voulant que je fasse moi même le point sur ce qu'il en était.


" N'y a t-ils pas autre chose que je devrais savoir à propos de ma famille ? Je suis toujours affamé de savoir quelques chose qui pourrait plus l'embellir à mes yeux, bien qu'elle garde une importance capitale à mes yeux... "

( Mon record, 857 mots <3 )
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Ailleurs. A un autre moment. Autrefois... (PV Shurikan)   10.07.10 23:31

(Et encore, je me suis pas mal emmêlée les pinceaux. xD Mais maintenant c'est le contraire, j'ai la flemme de reprendre mon post pour corriger tout ça, et là je sens que je vais faire court pour la réponse. Sorry.)

    La louve sourit, amusée. Elle avait eu raison de le voir comme un jeunot, il ressemblait plus à un louveteau qu'à un loup de 10 ans. Cet air émerveillé, cette façon de boire ses paroles, comme si elle lui avait raconté un conte fabuleux. C'était amusant. Et elle, étrangement, se sentait vieille, tout d'un coup. Son sourire disparut peu à peu, et une horrible vérité s'imposa à elle : elle entrait peu à peu dans la catégorie des vieilles... Ses origines lui assuraient une espérance de vie supérieure à celle de ses confrères, encore heureux. Elle avait encore tant de choses à faire, tant de jours à vivre ! Pourtant, bientôt, elle rejoindrait ses parents dans la lignée des « ancêtres ». Et alors, ce jour-là, qui serait là pour conserver la mémoire de la famille ? Abercrombie était terrifiée à l'idée que le couple de ses parents, que l'histoire de sa famille ne sombre définitivement dans l'oubli. Qui continuerait à croire au passé, à rendre hommage aux loups d'honneur et de pouvoir qu'avaient été ses parents ? Son fils ? Certainement pas. Elle ignorait même s'il étaient encore en vie. Quand à sa fille, elle était... folle. Hantée par des visions qui n'appartenaient ni au passé, ni au futur. Enchaînée à un présent illusoire qui n'appartenait qu'à elle. Comment pourrait-elle conserver la flamme du passé ? La Veuve Noire laissa un sourire attendri, un peu triste, se glisser sur son visage. Elle considéra... os neveu et lui répondit, amusée :

      « Ce que tu dois savoir de plus sur ta famille ? Comment je suis morte, peut-être. Mais ça, tu devras l'apprendre par toi-même, je ne serai plus là pour te le raconter. »

    Elle marqua une pause, son sourire se fit moins convainquant. Elle ne le regarda pas, perdue un instant dans ses souvenirs.

      « Promets-moi de ne pas oublier. N'oublie jamais ceux qui nous ont précédé. Et si un jour tu continues à écrire l'histoire de notre lignée, fais en sorte que tes descendants apprennent cette histoire comme toi aujourd'hui. Ne les laisse pas oublier, eux non plus... »

    Elle ferma les yeux, sentant comme un vertige l'envahir. Elle savait qu'elle vivait dans le passé. Elle espérait que, malgré ce qu'elle venait de lui dire, Shurikan ne ferait pas comme elle, et qu'il ne se noierait pas dans le passé. L'image du Diable s'imposa à elle : dire qu'au jourd'hui, elle aurait pu raconter cela à ses enfants... Mais non, il n'avait pas voulu d'elle. Quelle idiote.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Ailleurs. A un autre moment. Autrefois... (PV Shurikan)   12.07.10 16:19

Shuri remarqua immédiatement le changement de comportement de la louve. Tantôt, elle le regardait avec les pupilles brillantes, pleine d'espoir envers lui. Car même si le loup avait désormais atteint sa dixième année, il pouvait encore se passer beaucoup de chose dans la vie du jeune loup, cela, il le savait, il était aussi conscient que sa vie pouvait tourner au ralenti à toute instant, faire abstraction de tout ce qui est bon pour lui, le mal pourrait ainsi donner un tournant absolu.

Cependant, très vite, les yeux qui étaient auparavant brillant devinrent comme vide. Comme si en l'espace d'un instant, on avait enlever l'âme de la pauvre louve. Shurikan n'eut pas le temps de demander ce qu'il y avait, que la femelle avait prit le relais dans la discussion qui avait commencer entre eux. Il écouta attentivement, complètement émerveillée par tout ce qu'elle pouvait lui dire. Ses paroles étaient comme une bénédiction pour lui.

" Je pensais plutôt a un autre secret dont est "victime" notre famille, quelque chose qui doit rester dans notre famille.. "

Le loup semblait déçu, s'imaginant encore un tas de secret qu'il devra emporter jusqu'à dans sa tombe.

" Comment oublier ma famille

( je continue plus tard impossible pour moi de continuer pour l'instant ! )


Revenir en haut Aller en bas

Bélial

ADMINBadass little pony

avatar

Féminin
Nombre de messages : 892
Age : 24
Date d'inscription : 23/09/2010


Votre personnage
Meute et Grade: Guerrier Devil
Alignement dans la guerre: Devil
Relations:

MessageSujet: Re: Ailleurs. A un autre moment. Autrefois... (PV Shurikan)   23.09.10 17:50

    I'm back.
    Tu penses toujours éditer ton post ?

_________________
SINFUL WASTER ENVY COMES FROM PEOPLE'S LACK OF BELIEF IN THEIR OWN GIFTS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Ailleurs. A un autre moment. Autrefois... (PV Shurikan)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ailleurs. A un autre moment. Autrefois... (PV Shurikan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Recettes d'ici et d'ailleurs
» UN AUTRE CAS D'USAGE DE FAUX ! SENBLE JUDE CELESTIN PA INGENIEUR VRE !
» Quel moment vous a le plus marque dans l'annee electorale USA?
» Une Etoile s'éteint, une autre renait... [Mort d'Etoile de Satin, Ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Club de Karaté et autre du meme genre
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wolf Angel :: UN DERNIER MOT, UNE DERNIÈRE PENSÉE. :: 
« c o r b e i l l e »
 :: 
« c o r b e i l l e - d e s - a r c h i v e s »
-